Dieux et déesses d’Arabie. Images et représentations

Actes de la table ronde tenue au Collège de France (Paris) les 1er et 2 octobre 2007

I. SACHET et Ch. J. ROBIN (éd.)
Paris, 2012


Dieux et déesses d’Arabie. Images et représentations.
Actes de la table ronde tenue au Collège de France (Paris) les 1er et 2 octobre 2007

Isabelle SACHET (dir.), en collaboration avec Christian Julien ROBIN
Orient & Méditerranée 7, Paris, De Boccard, 2012, 474 p., 268 ill.,
ISBN 978-2-7018-0306-7
Sommaire

L’islam interdit de faire des images de Dieu, du Prophète et même – de façon plus générale – de tout être humain. À la suite des théologiens musulmans, les savants contemporains estiment d’ordinaire que cette doctrine rompt avec les pratiques de l’Arabie préislamique et qu’elle s’inspire probablement des enseignements du
judaïsme rabbinique, très rigoriste en la matière.
L’objectif du colloque Dieux et déesses d’Arabie – Images et représentations (volet du projet de l’Agence nationale de la Recherche intitulé « De l’Antiquité tardive à l’Islam ») était d’examiner dans quelle mesure cette opinion est fondée.
La conclusion est une nouveauté. Le colloque met en évidence que, dans l’Arabie préislamique, il existait une forte réticence à représenter la divinité sous forme humaine ou animale. Cette réticence, qui remonte à la plus haute Antiquité, semble d’ailleurs partagée par plusieurs peuples du Levant. Elle a sans doute son origine dans une conception distante et diffuse de la divinité.
Le tabou islamique n’est donc pas une innovation impliquée par l’adoption du monothéisme, même si, aujourd’hui, il n’est guère douteux que le rejet des images résulte davantage du désir de se démarquer du christianisme, que des pratiques préislamiques ou de l’enseignement des rabbins du VIIe siècle.

Dieux et déesses d’Arabie - Sommaire

▪ Introduction : Images divines (Christian Julien Robin). p. 5
▪ Christian Julien Robin, Matériaux pour une typologie des divinités arabiques et de leurs représentations. p. 7
▪ Mounir Arbach , Guillaume Charloux, Christian Julien Robin, Saïd al - Saïd, Jérémie Schiettecatte et Ṣāliḥ Muḥammad āl Murīḥ,
Un sanctuaire rupestre au dieu dhū-Samāwī à ʿān Halkān (Arabie Saoudite). p . 119

Images et représentations divines dans la littérature
▪ Michael Lecker, Wadd, the weaponed idol of Dūmat al-Jandal and the quṣṣāṣ. p. 131
▪ Asma Hilali, Images de Dieu en islam sunnite : textes et usage. p. 139
▪ José Costa , La représentation anthropomorphique du divin chez les rabbins de l’Antiquité. p.149

Arabie Pétrée : la divinité représentée
▪ Laïla Nehmé, Le dieu Obodas chez les Nabatéens : hypothèses anciennes et découvertes récentes. p. 181
▪ Isabelle Sachet , Dieux et hommes des tombeaux d’Arabie Pétrée : iconographie et aniconisme des élites nabatéennes. p. 225

Arabie Déserte : la divinité suggérée
▪ Michael C.A. Macdonald, Goddesses, dancing girls or cheerleaders ? Perceptions of the divine and the female form in the rock art of pre-Islamic North Arabia. p. 261
▪ Arnulf Hausleiter, Divine Representations at Taymāʾ. p. 299
▪ Martin Huth, The worldly and the heavenly in Arabian coinage. p. 339

Arabie Heureuse : la divinité cachée
▪ Sabina Antonini, South Arabian Religious Iconography : The Language of Symbols and the Representation of Deities. p. 361
▪ Anne Benoist, S. Pillault , M. Skorupka, Rituels associés au symbole du serpent en Arabie orientale au cours de l’Âge du Fer (1200-300 avant J.-C.) : l’exemple de Bithnah (Émirat de Fujairah). p. 381
▪ Hédi Dridi, De l’Arabie au Tassili. Déesses à flancs de collines ? p. 431
▪ Iwona Gajda, Liens entre symboles et divinités dans les inscriptions sudarabiques. p. 447
▪ Mounir Arbach, Dieux anthropomorphiques et hommes divinisés en Arabie du Sud préislamique. p. 461