Conférence

Fouilles à Qalhât (Oman). Archéologie d’une ville portuaire médiévale des XIe-XVIe siècles.

par Axelle Rougeulle

- Mercredi 26 septembre 2012
de 13h à 14h
Délégation CNRS Paris A - Salle de conférence
27 rue Paul Bert
94200 Ivry sur Seine


Vue aérienne du site de Qalhât (Sharqiya, Oman) Qalhât est l’un des sites archéologiques les plus célèbres du Sultanat d’Oman un vaste champ de ruines d’environ 35ha, tout ce qui reste d’une grande ville portuaire fortifiée qui fut fondée vers 1100, devint la seconde capitale du royaume d’Hormuz aux XIIIe-XVe siècles, fut détruite par un tremblement de terre au XVe siècle puis par les Portugais en 1508, avant d’être définitivement abandonnée.

Lancé en 2008 suite à une demande du Ministère du Patrimoine et de la Culture du Sultanat d’Oman, le Projet Qalhât a permis d’établir la chronologie du site, de reconnaître le plan de la ville médiévale, les principaux éléments de l’organisation de la cité et leur évolution, le système d’approvisionnement en eau, les fortifications, plusieurs grandes maisons, un atelier de potiers, des structures funéraires.
La grande mosquée a été découverte au cœur du quartier ancien sur le rivage, un impressionnant édifice érigé sur un soubassement à caissons avec un minaret, des zones d’ablution, des cours et des bâtiments annexes, orné d’un décor de stucs et de carreaux vernissés.
L’analyse détaillée du matériel archéologique, et en particulier des céramiques locales et importées, permet par ailleurs de dresser un premier tableau des réseaux d’échange du port et de leur évolution aux périodes pré-hormuzie et hormuzie.

Pour en savoir plus sur le site