Colloque international

Ribât-s et râbita-s du Maroc médiéval et d’al-Andalus : débats en cours et recherches récentes

- Mardi 4 et mercredi 5 décembre 2012
Université Chouaib Doukkali, El Jadida (Maroc)


Coordination :
Abdallah Fili (Université Chouaib Doukkali, UMR 5648)
Christophe Picard (Université Paris 1, UMR 8167)
Jean-Pierre Van Staëvel (Université Paris IV, UMR 8167)

La question du ribât, institution médiévale au sein de laquelle les dévots musulmans se livrent à la fois à des exercices spirituels et à une veille militaire entrant dans le cadre du devoir de jihâd, a suscité une littérature scientifique pléthorique. Le rôle historique joué par le ribât dans la constitution du premier empire berbéro-andalou, celui des Almoravides (al-murâbitûn, « les gens du ribât ») entre le dernier quart du XIème siècle et le milieu du siècle suivant, les discussions qui se sont fait jour depuis le XIXème siècle autour de l’idée d’une éventuelle influence de ces sortes de « couvents militaires » et de leurs « moines-soldats » sur le développement des ordres militaires chrétiens (notamment en Espagne), ainsi que le caractère particulièrement monumental qu’a pris le cadre architectural de cette retraite spirituelle sur les côtes de l’actuelle Tunisie au début du Moyen Âge, ont eu tôt fait de doter cette institution d’une historiographie riche, à défaut d’être diversifiée. La dimension matérielle de l’institution a également donné lieu, depuis longtemps, à des recherches d’ordre monumental, qui ont trouvé leur terre d’élection, là encore, en Tunisie. ...

Pour en savoir plus : téléchargez la plaquette de présentation

L’organisation de ce colloque a été rendue possible grâce au soutien des institutions suivantes :

Laboratoire « Le Maroc et les pays méditerranéens », Faculté des Lettres, Université d’El Jadida
Labex RESMED, Paris
UMR 8167 « Orient et Méditerranée », Paris
Casa de Velázquez, Madrid
Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France au Maroc
Institut Français au Maroc