Mission documentaire de Nisibe - Église de Mar Yaqʿub

Détail du décor de l'encadrement d'une porte de la façade sud
- Coordonnées : lat 37.074953°/ long : 41.215278°
(voir sur la carte des missions)
- Responsable : Justine Gaborit

Collaborateurs : Gérard Thébault, géomètre-expert DPLG ; A. Oruç, archéologue municipal de Nusaybin , Ephrem Issa Youssif, historien et interprète ; Alain Desreumaux, Directeur de recherche CNRS ; Bertrand Riba, dessins et étude du répertoire décoratif

La mission d’étude sur l’église de Mar Yaqʿub a commencé en septembre 2012 dans le cadre d’une collaboration entre la municipalité de Nusaybin et le laboratoire Orient et Méditerranée pour la mise en mise en valeur du patrimoine culturel de Nisibe.
Monument symbolique du développement de la communauté syriaque de l’antique Nisibis, elle est liée à Saint Jacques Mar Yaqʿub, évêque de Nisibe de 308 à 338, dont le tombeau, un sarcophage de marbre, est abrité dans la crypte sous la nef centrale. Par ailleurs, différents témoignages épigraphiques relient l’édifice à l’école théologique de Nisibe, dont le premier commentateur ou directeur de ce collège était Ephrem le Syrien jusqu’en 363.

Une inscription grecque, découverte en 1837 sur la façade sud de l’église et publiée par E. Herzfeld en 1920, la désigne comme le baptistère construit et achevé du temps de Vologèse évêque de Nisibe en 671 de l’ère séleucide soit en 359 apr. J.-C. À partir de nouveaux indices fondés sur la chronologie du bâti, l’analyse stylistique du décor, rendue possible par la constitution d’une nouvelle documentation iconographique, il sera possible de restituer l’évolution du monument et en particulier de déterminer l’origine de l’église, son plan, sa fonction et sa date de construction.

- Partenaires : UMR Orient & Méditerranée (Labex Resmed et
ANR SYRAB) ; Mairie de Nusaybin

Vue de l'église de Mar Yaqʿub depuis le sud-ouest