Cellule archéologique

Membres de la cellule :
Guillaume CHARLOUX, IR (CNRS)
Jérôme HAQUET , IR (CNRS)
[Alice NACCACHE, IR (CNRS) CLM]
Agnès CHARPENTIER, CR (CNRS)

- Acquisition de matériel et mutualisation des services

En quatre ans, la cellule archéologique a considérablement accru ses moyens matériels de soutien aux missions archéologiques, en faisant l’acquisition d’une nouvelle station totale (tachéomètre TS 06, en plus du tachéomètre TCR 407), ainsi que d’un GPS différentiel Trimble R4 avec son ordinateur dell dédié, équipé de logiciels de topographie et de SIG. Dans un souci de lisibilité, un calendrier de réservation, mis à jour régulièrement, est disponible sur le site web de l’UMR. Des notices explicatives sont disponibles sur la page en question.
La cellule archéologique se trouve, par ailleurs, en mesure de mettre à disposition des missions archéologiques qui le souhaitent un téléphone satellitaire, un appareil photographique ainsi qu’un grand conformateur.

Pour la réservation des stations totales et du GPS différentiel de l’UMR (par les membres des équipes associées), veuillez envoyer une demande à umr8167.archeo@cnrs.fr en spécifiant les dates, le nom de la mission et les coordonnées du chef de mission.
Consulter le planning des disponibilités des stations totales sur l’intranet de l’UMR, cellule archéologie

- La formation sur les risques professionnels en archéologie hors métropole et soutien technique

La cellule archéologique a initié et organisé depuis 2009 un programme de formation sur la prévention des risques sur les chantiers archéologiques situés hors métropole, en collaboration avec Yann Auger, ingénieur de prévention et de sécurité à la Délégation régionale 5, et Janine Wybier, coordinatrice nationale adjointe de prévention et de sécurité. Cette formation, la première de ce genre au CNRS, vise en priorité à sensibiliser les chefs de mission à l’ensemble des dangers rencontrés par les membres de leurs équipes en cours de mission. De nombreux renseignements pratiques sont également fournis pour organiser le séjour à l’étranger et prévenir d’éventuelles situations de crise. La formation, organisée sur deux jours, fait appel à une dizaine d’experts dans de disciplines variées : prévention médicale et règles sanitaires, initiation au secourisme pratique en milieu isolé, risque routier, risques politiques et scientifiques, aspects juridiques, évaluation des risques et gestion de crise, risques techniques liés au chantier archéologique. La formation est devenue en 2011 une action nationale de prévention et de sécurité du CNRS, qui a reçu le soutien de l’institut des sciences humaines et sociales du CNRS.

Une nouvelle brochure de présentation "Santé. Missions & affectations internationales" est à la disposition des membres devant partir en mission.
Consulter la brochure sur l’intranet de l’UMR