Parution

Séthi Ier et le début de la XIXe dynastie

- par Julie Masquelier-Loorius

Paris, 2013


De Toutânkhamon à Horemheb se pose le problème de la transmission du pouvoir. Au début de la XIXe dynastie, Séthi Ier rétablit une royauté héréditaire, garante de la stabilité de l’État égyptien et la légitimise en présentant son fils - le futur Ramsès II - comme le dauphin.

Au tout début de son règne, le roi consolide la position de l’Egypte au Proche-Orient et dans les territoires localisés à l’ouest du Delta. Il manifeste également sa volonté de renouveau : en moins de dix ans, Séthi Ier fait construire plusieurs temples prestigieux, comme la "salle hypostyle" de Karnak et sa forêt de 134 colonnes. Sa tombe, innovante à bien des égards, est la plus grandes de celles qui ont été aménagées dans la Vallée des Rois. Il fait, de plus, restaurer les monuments de ses prédécesseurs notamment en Nubie, où l’hégémonie égyptienne est affermie par la création de nouvelles villes...

aux éditions Pygmalion

- Pour en savoir plus