Hâsî

Yémen

Localisation : 13°99’78.70 ; 45°67’11.96

Responsable : Ch. Robin (O&M-LESA) - 2004 - 2009

La Mission Qatabân, créée en 1989 et dirigée par Ch. J. Robin, se donne pour objectif d’étudier le royaume éponyme, qui domina l’Arabie méridionale pendant la seconde moitié du Ier millénaire av. è chr.
Depuis 2004, les travaux de la mission Qatabân se sont concentrés sur le site de Hasî et sa région. Hasî, est implanté sur les hauts plateaux yéménites, dans le gouvernorat d’al-Baydâ’, à environ 220 km au Sud-Est de San‘â’ (Yémen). Les problématiques sont diverses :
- périodiser l’occupation du site et déterminer son emprise durant les différentes phases de cette occupation, mais aussi déterminer les modes d’occupation et établir un référentiel chronologique à partir du mobilier archéologique ;
- cerner les modes d’aménagement du terroir et les stratégies de subsistance développées ; définir le cadre chronologique et culturel durant lequel furent édifiés les grands barrages ;
- définir le cadre socio-culturel dans lequel le monothéisme se met en place et caractériser les traits principaux de ce monothéisme judaïsant ;
- déterminer si l’arrivée de l’Islam est précédée d’un déclin de l’occupation du site tel qu’on l’observe généralement en péninsule Arabique ; voir dans quelle mesure il saurait être question de rupture ou au contraire d’une continuité de l’occupation entre Antiquité et période islamique.

La fouille a permis de mettre en lumière le développement urbain d’un site des Hautes-Terres yéménites au début de l’ère chrétienne, grâce au dégagement extensif d’une structure monumentale (secteur A) et d’un quartier d’habitat (secteur C). La nature de l’habitat, les modes de construction et la circulation dans le centre de la ville témoignent d’un aménagement réfléchi. La séquence des occupations successives a été établie. La continuité d’une occupation ne semble pas acquise. Une phase d’abandon intermédiaire a été notée dans ce secteur C. Un sondage initié dans le secteur D devrait préciser ce phénomène lors de nos prochaines campagnes. L’occupation de la période islamique (ateliers de métallurgie, habitat, mosquée) a pu être mise au jour dans différents secteurs

La constitution d’une typologie céramique a été partiellement achevée. Près de 1500 formes ont été enregistrées et photographiées, 85 planches ont été dessinées. La typologie est en cours de finalisation et sera publiée dans une première monographie du site en préparation. Cette typologie apparaît comme pionnière dans une région pour laquelle aucun assemblage matériel n’est actuellement publié.

L’étude régionale du territoire a donné lieu à plusieurs relevés de barrages, de voies de circulation, de sanctuaires isolés, d’inscriptions, permettant de préciser l’histoire des barrages (Robin & Dridi 2004), du monothéisme (Robin 2004) et du pouvoir de l’aristocratie préislamique centrée sur Hasî (Robin 2007, Yule & al. 2004)

Financement : MAEE, LESA (UMR 8167 « Orient et Méditerranée ») et CEFAS
Collaboration : Haute Autorité des Antiquités et des Musées du Yémen
Membres permanents : Christian Robin, Mounir Arbach, Guillaume Charloux, Jérémie Schiettecatte,

1e, 2e et 3e campagnes (2004-06)

4e campagne (2007-08)