La céramique indienne

Responsables : Eloïse Brac de la Perrière (Sorbonne Université/UMR8167), Yves Porter (université d’Aix-Marseille/ UMR 7298), Hélène Renel (CNRS, UMR8167)


Mise à jour : 14 septembre 2016

Collaborateurs extérieurs :
Stéphanie Brouillet (conservateur au Musée national de la Céramique-Sèvres) ; Sara Keller (Institut d’Etudes Avancées de Nantes, chercheur affilié à l’université de Maharaja Sayajirao de Baroda, Gujarat)

Présentation
Ce programme de recherche consacré à la céramique indienne depuis le sultanat de Delhi jusqu’à la période britannique, se déroule dans le cadre d’une coopération scientifique avec différentes institutions en Europe (France, Suisse, Grande-Bretagne) et en Inde.
La céramique indienne, matériel inédit dans sa quasi-totalité, est ici étudiée à partir des fonds muséaux. Une recension des principales collections connues, mais jamais publiées, a été entreprise depuis janvier 2013. Le matériel est enregistré dans une base de données documentée à ce jour par 501 entrées. Parallèlement, les premières analyses physico-chimiques ont été entreprises dans les laboratoires de la Cité de la céramique ; elles doivent permettre à moyen terme de recueillir de premières données sur la composition des pâtes et les procédés de fabrication.

Réalisations

  • Construction d’une base de données : accès vers la base de données (sous condition).
  • Inventaires exhaustifs des céramiques indiennes dans les collections suivantes : Musée national de la Céramique-Sèvres (France), Victoria & Albert Museum (Londres, Grande Bretagne), Musée Ariana (Genève, Suisse), Albert Hall Museum (Jaipur, Inde), Musée Baroda (Ahmedabad, Inde)
  • Dépouillement des archives en rapport avec la collecte des fonds muséaux concernés
  • Analyses physico-chimiques sur premier échantillonnage