IGAMWI, Imperial Government and Authority in Medieval Western Islam

La chancellerie almohade

Responsable : Pascal Buresi (Cnrs)


Mise à jour : 24 février 2014

Ce programme consiste en la réalisation d’une vaste étude interdisciplinaire, multilingue sur l’Empire almohade. Il s’appuie sur le même type de sources textuelles que le projet précédent inachevé. En raison des difficultés inhérentes à la langue arabe utilisée par les secrétaires de chancellerie, c’est-à-dire une prose rimée (saj) dont les jeux et les ornements rhétoriques rendent difficiles la compréhension, cette étude, jamais réalisée à ce jour, a été plus longue que prévue. À travers l’édition, ou la réédition scientifique, et la traduction de ce corpus, ce sont le pouvoir en exercice, les modalités du contrôle des terres et des personnes, la nature des relations entre les sujets, souvent nomades, et le pouvoir central ainsi que les fondements idéologiques d’un pouvoir d’échelle impériale qui seront étudiés. Ainsi, le projet vise autant à souligner l’étonnante originalité de l’idéologie, de l’autorité et de l’Empire almohades, qu’à étudier de l’intérieur les relations que cet Empire califal entretient avec ses voisins chrétiens au Nord et avec ses concurrents musulmans orientaux : le califat abbasside de Bagdad, qui disparaît en 1258, avec Saladin et ses successeurs ayyoubides.