Parution

L’expressivité du lexique médical en Grèce et à Rome. Hommages à Françoise Skoda

Isabelle Boehm et Nathalie Rousseau (dir.)

- Isabelle BOEHM et Nathalie ROUSSEAU (dir)
Paris, 2014


Publié aux PUPS (Presses de l’université Paris-Sorbonne)

On trouvera dans cet ouvrage des réponses aux nombreuses questions auxquelles sont confrontés à la fois les spécialistes de médecine et tous ceux qui s’intéressent à l’histoire du vocabulaire médical : les philologues et les linguistes spécialistes des textes anciens qui sont intervenus dans ce volume éclairent d’un jour nouveau les sens de mots difficiles en grec, en latin ou en arabe, et contribuent à la diffusion de textes importants pour l’histoire de la pensée médicale, tous donnés en version bilingue. Les réflexions proposées ici sur la naissance et le développement du lexique scientifique (anatomie, pathologie, chirurgie, pharmacologie, thérapeutique, botanique, zoologie) pourront servir plus largement à affiner, compléter, enrichir une terminologie qui ne cesse de se développer, celle de la langue scientifique de l’Europe moderne.
La variété des approches illustre, dans un esprit pluridisciplinaire, le caractère essentiel des échanges entre philologie et lexicologie. Comment le vocabulaire médical utilise-t-il le procédé de la composition ou bien celui de la suffixation pour s’enrichir en grec et en latin, et s’imposer comme vocabulaire « savant » ? Comment, à l’inverse, le médecin s’y prend-il pour être explicite pour un malade ou un lecteur peu averti ? Quelles images utiliser, quels termes « parlants » choisir ? _ Quel écart entre lexique spécialisé et vocabulaire d’usage ? _ Comment un mot peut-il franchir la frontière entre domaine « courant » et domaine « savant » ? Voilà autant de questions examinées par Françoise Skoda dans des travaux dont la richesse continue d’inspirer collègues et disciples : les prolongements qu’ils en proposent ici en témoignent.

Françoise Skoda est professeur émérite de linguistique grecque de l’université Paris-Sorbonne. Spécialiste de lexicologie et de sémantique du grec ancien, elle s’est intéressée tout particulièrement aux ressources de l’expressivité dans la création lexicale et a orienté ses recherches dans le domaine du vocabulaire médical du grec ancien. Elle est l’auteur d’un ouvrage sur le redoublement en grec ancien (Le Redoublement expressif : un universel linguistique. Analyse du procédé en grec ancien et dans d’autres langues, SELAF, 1983). Son ouvrage consacré à l’utilisation de la métaphore dans le vocabulaire médical du grec ancien, Médecine ancienne et Métaphore. Le vocabulaire de l’anatomie et de la pathologie en grec ancien (Peeters, 1988), est une référence en histoire de la médecine.

- Pour en savoir plus ou télécharger le bon de souscription