N. Lamare, Z. Lecat, E. Rocca, M. Uberti (éd.)

Le passé et son héritage : modalités et enjeux dans les sociétés du monde romain et de l’Antiquité tardive

Paris, UMR 8167, 2011

Publication des actes de la journée doctorale

Cette journée du jeudi 14 janvier 2010 à l’INHA (Paris) a été consacrée à l’étude des comportements des sociétés anciennes face à leur passé.
L’analyse des traces du passé - vestiges archéologiques, images et écrits-, tendait à alimenter la réflexion autour des axes de recherche suivants :
- Les modes de transmission du passé (changements et continuités)
- L’appropriation ou le reniement des vestiges du passé par les sociétés anciennes (récupérations, restaurations, recyclages, …)
- Les processus mémoriels mis en œuvre dans ces sociétés (idéalisation, accommodation, oubli)

En donnant la parole aux doctorants archéologues et historiens de l’art, cette journée a été l’occasion d’engager la réflexion sur les sens et les enjeux liés aux usages du passé dans les sociétés antiques. Cette rencontre permettra, communicants et auditeurs, d’avoir un aperçu des recherches en cours, autour d’un thème fédérateur.

Consulter la publication en ligne


Sommaire

ARCHITECTURE

Émilie Chassillan
Pérennité ou disparition du jardin dans l’habitat résidentiel en Gaule romaine entre le Haut-Empire et l’Antiquité tardive ?

Nicolas Lamare
L’influence de l’architecture théâtrale sur le décor des fontaines monumentales

Yann Goubin
Les monuments publics en Asie Mineure à l’époque flavienne

ICONOGRAPHIE

Aurélie Faulx-Briole Rocher
Du remploi dans la statuaire : autour d’un portrait masculin retravaillé du Musée de Lepcis Magna

Céline Mesnard
L’iconographie biblique des premiers siècles : héritage, transmission et innovation

Magdalena Woźniak
L’influence byzantine dans l’art nubien