Membres associés   

Alexis CHRYSSOSTALIS

Historien des textes, paléographe

Courriel

Cursus

Études de Droit à l’Université d’Athènes
Licence et Maîtrise en Théologie orthodoxe (Paris, Institut Saint-Serge)
D.E.A. « Histoire du christianisme ancien et des civilisations de l’Antiquité tardive » ; Université Paris IV, juin 2004.
Doctorat ès Études grecques : Recherches sur la tradition manuscrite du Contra Eusebium de Nicéphore de Constantinople (Université Paris IV-Sorbonne, 2009). Directeur de thèse : Olivier Munnich.
Qualification CNU – Section 21.
Ingénieur d’études CNRS-Centre Lenain de Tillemont (2008-2010).
Ingénieur de recherche CNRS - IRHT (2013-) Projet i-stamboul.

Domaines de recherche

Histoire des textes patristiques grecs ; paléographie et codicologie grecques ; christianisme byzantin ; iconoclasme byzantin (sources, histoire, textes, réception).

Enseignement actuel

Centre « Antiquité classique et tardive » : Séminaire « Grec moderne pour hellénistes classiques ».
Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge (Paris) : Séminaire « Histoire des textes patristiques » (master) ; « Grec 1 et 2 » (cours de licence).

Autres activités

Producteur d’émissions radiophoniques à Radio-France (France-Culture).

Publications


1. Ouvrages

Saint-Stéphane de Paris 1895-1995, Le livre du centenaire de la cathédrale orthodoxe grecque de Paris (dir.), Paris, 1995.
Recherches sur la tradition manuscrite du « Contra Eusebium » de Nicéphore de Constantinople, CNRS Éditions, 2012, 330p.

En préparation :
Contra Eusebium de Nicéphore de Constantinople (introduction, édition, traduction, notes), Sources chrétiennes. Parution : 2016.

2. Articles

« Évolution et diversité de la pratique liturgique de l’orthodoxie hellénophone », dans Les mouvements liturgiques, Corrélations entre pratiques et recherches, 50e semaine d’Études liturgiques, Bibliotheca « Ephemerides liturgicae », Subsidia CLV 129, Rome, 2004, p. 141-147.
« La reconstitution d’un vaste traité iconophile écrit par Nicéphore de Constantinople (758-828) », Semitica et Classica 2, 2009, p. 203-215.
« L’iconoclasme et la Lettre à Constantia, attribuée à Eusèbe de Césarée, selon le Père Georges Florovsky (1893-1979) », La pensée orthodoxe 9, 2012, p. 103-111.
« La notion de morphè dans le Contra Eusebium de Nicéphore de Constantinople », Orientalia christiana periodica, 2013 (1), p. 139-158.

À paraître :
« Nikephoros I », dans M. Grünbart, A. Riehle (dir.), Tusculum-Lexikon byzantinischer Autoren.

En préparation :
« Le florilège patristique du Contra Eusebium de Nicéphore de Constantinople »
« Les Visiones Danielis dans les recensions byzantines »
« Le Vaticanus graecus 682 »

3. Traductions
Grec patristique

« Lettre d’Eusèbe de Césarée à Constantia », dans M. Copsidas, Le Christ Pantocrator, Paris, 2009, p. 167-169.
M.-H. Congourdeau (dir.), Les Zélotes. Une révolte urbaine à Thessalonique au 14e siècle. Les sources, Textes de Jean Cantacuzène, Nicéphore Grégoras, Philothée Kokkinos, Dèmètrios Kydonès et Grégoire Akindynos, Paris, Beauchesne, 2013 (membre de l’équipe de traduction et établissement de l’index)
Récit sur Saint Antoine le Grand (texte établi d’après le manuscrit grec 171.2 du Centre d’études slaves-byzantines Ivan Dujcev de Sofia), dans E. Poirot (éd.), Saint Antoine le Grand dans l’Orient chrétien. Dossier hagiographique, patristique, liturgique, iconographique, Patrologia, Beiträge zum Studium der Kirchenväter, 30, Frankfurt am Main, Berlin, Bern, Bruxelles, New York, Oxford, Wien, 2014.

Grec moderne

M. Hadjis, J’accuse l’hypocrisie, Homélie pour le dimanche du Pardon, supplément à la revue Témoignage et pensée orthodoxes, 17, 2001 (1er trimestre).
D. Moschos, « Église et culture aux premiers siècles chrétiens », Istina 55, 2010-1, p. 27-39.