Le Bilād al-Šām face aux mondes extérieurs. La perception de l’Autre et la représentation du souverain

- D. Aigle (dir.)
Beyrouth, Ifpo, 2012


Le Bilād al-Šām face aux mondes extérieurs. La perception de l’Autre et la représentation du souverain, D. Aigle (dir.), Beyrouth, Ifpo, 2012 (Études arabes, médiévales et modernes, PIFD 275), 425 p., in 4°.
ISBN : 978-2-35159-197-0

Consulter en OpenAccess : http://books.openedition.org/ifpo/3884

Pendant plusieurs siècles, le Bilād al-Šām fut le théâtre de nombreuses expéditions militaires qui provoquèrent de profonds changements dans l’équilibre géopolitique de la région. À partir de la fin du XIe siècle, il fut confronté à deux types d’assaillants : les croisés, qui s’emparèrent de Jérusalem en 1099, puis les Mongols d’Iran qui envahirent la Syrie en 1260. Pendant toute cette période, le pouvoir politique et les populations autochtones furent en présence d’un « Autre » dans toute son altérité : religieuse, culturelle et linguistique. Historiens et littéraires, les auteurs des contributions rassemblées ici proposent une lecture croisée sur la perception de l’Autre — qu’il s’agisse d’un individu ou d’un groupe ethnique ou religieux.