Sabaean Studies. Archaeologial, epigraphical and historical studies

Orient & Méditerranée 4
2009

rééd. du volume publié par l’Università degli studi di Napoli "L’Orientale", Naples / San’a’, 2005, sous la direction de Amida M. Sholan, Sabina Antonini, Mounir Arbach



16x24, 778 p.
ISSN 2101-3195
ISBN 978-2-7018-0263-3

L’exploration archéologique du Yémen et, de manière plus générale, de l’immense péninsule Arabique, a pris son essor dans la seconde moitié du xxe siècle. Sans doute, avant 1914, quelques voyageurs intrépides avaient-ils décrit - ou seulement signalé - quelques sites exceptionnels, ou encore copié les inscriptions vues en chemin, mais il ne s’agissait que de travaux préliminaires, réalisés avec peu de moyens, dans des conditions souvent difficiles.
Les Sabaean Studies célèbrent trois chercheurs, le Yéménite Yūsuf ʿAbd Allāh (Université de Ṣanʿāʾ), l’Italien Alessandro de Maigret (« L’Orientale » de Naples) et le Français Christian Robin (Centre national de la Recherche scientifique, France), qui ont joué un rôle majeur dans cette exploration archéologique et dans la naissance d’une nouvelle discipline, la « sabéologie », à savoir l’étude de l’Arabie préislamique. Les contributions de ces « Trois Mousquetaires » dans trois champs majeurs, la philologie, l’archéologie et l’histoire, font référence aujourd’hui.
Ces chercheurs présentent la singularité d’être nés tous les trois en 1943. À la suite de leur soixantième anniversaire, leurs collègues et leurs élèves ont décidé de leur faire l’hommage d’un volume de Mélanges, offrant un panorama complet des recherches qui se conduisent présentement au Yémen et, dans une moindre mesure, dans le reste de l’Arabie. Ces Mélanges, qui rappellent également le parcours scientifique des trois récipiendaires, illustrent la vigueur de la sabéologie en Europe, mais aussi au Yémen et en Arabie séoudite.
Sommaire