Conférence

HÉGRA (al-Hijr) en Arabie

- Jeudi 21 mai 2015 à 19h
Maison des Associations du 12ème Arrondissement
181 Avenue Daumesnil 75012 Paris


Une conférence donnée par L. Nehmé et F. Villeneuve.

BMP - 246.4 ko

L’antique Hégra, al Hijr dans le Coran, connue aussi depuis le XVIIème siècle comme Mada’în Sâlih (la cité de Salih prophète du temps du peuple de Thamoud), est le joyau patrimonial et touristique de l’Arabie Saoudite : premier site, dans ce grand pays, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Avec sa centaine de tombeaux rupestres et ses sanctuaires perchés sur des buttes gréseuses ou cachés dans leurs replis, la localité peut figurer comme la rivale de la fameuse Pétra en Jordanie. Elle est en tout cas sa fille, nabatéenne comme Pétra et fort probablement conquise voire refondée par les rois de celle-ci, peut-être dans les dernières décennies du Ier siècle av. J.-C. Ville caravanière sur la route de l’encens, elle est, au cœur du Hijâz septentrional, l’oasis où se rencontraient la Syrie et « l’Arabie heureuse » : la frontière sud de la Nabatène puis de l’Arabie romaine. Bien explorée depuis la fin du XIXème siècle, Hégra ne révèle cependant sa longue histoire — du Vème siècle av. J.-C. au IVème siècle apr. J.-C. au moins, et les quartiers et remparts de sa ville elle-même, que depuis le début des fouilles franco-saoudiennes entreprises là en 2008 sous la direction des deux orateurs et de leur collègue saoudien Dayfallah al-Talhi.

- Participation aux frais : 5 Euros
Confirmer à : ass.troubadours@free.fr ou alsamad@chicreteil.fr