Journée d’études

De Basile aux Basiliens. La postérité monastique d’un Père grec en Orient et en Occident

-  Mardi 3 novembre 2015
École française de Rome
Piazza Navona, 62



Organisation :


Si le monachisme byzantin ignore les catégories occidentales de «  règle » et d’« ordre » monastique, il connaît, recopie, fait vivre au quotidien et inscrit dans son droit canon les préceptes de Basile de Césarée, qu’il tient pour le Père des moines par excellence.
De son côté, l’Occident latin usa de l’expression de « règle » puis d’« ordre » de saint Basile, en fonction d’une catégorisation des mouvements monastiques que consacra le concile de Latran IV (1215). Plus tard, du XIVe au XVIIe siècle, la papauté dut faire face à plusieurs défis, comme le déclin du monachisme italo-grec, l’intégration d’un monachisme oriental sous juridiction romaine, et l’émergence de formes locales d’érémitisme collectif (par exemple en Espagne) en quête d’une référence patristique. C’est ce qui valut la création de l’« Ordre de saint Basile » (au milieu du XVe siècle), de la congrégation basilienne (1573) et la naissance des moines dits « basiliens »...


Pour en savoir plus, consultez le programme

avec le soutien du Labex RESMED