Vient de paraître

Le cercle du Détroit dans l’Antiquité : l’héritage de Miguel Tarradell

- sous la direction de Michèle Coltelloni-Trannoy, Virginie Bridoux et Véronique Brouquier-Reddé
Karthago : Revue d’archéologie méditerranéenne XXIX, 2014-2015,
Ed. Peeters, 2016
ISSN 0453-3429



Ce volume de Karthago se propose de tirer au clair un concept à valeur opérationnelle qui vit le jour il y a plus d’un demi-siècle, celui du Cercle du détroit de Gibraltar : la parenté des faciès archéologiques d’époque phénico-punique de part et d’autre du Détroit l’avait imposé à l’esprit de Miguel Tarradell, dans des limites spatio-temporelles assez étroites. Par la suite ces limites furent distendues, tant dans le temps que dans l’espace, par d’autres archéologues, dont certains affirmèrent la prépondérance de Gadir / Gades (Cadix) au sein du Cercle, une prépondérance étendue par d’autres encore à la Bétique pour l’époque romaine, tant et si bien que cette extension fut parfois ressentie comme inspirée, consciemment ou non, par un colonisateur espagnol ! Il convenait donc d’examiner si le concept, dans l’état actuel des données archéologiques et historiques, restait valide et à quelles conditions.
Huit spécialistes de cette région évaluent, dans l’état actuel des connaissances, la validité du concept depuis l’époque phénicienne jusqu’à l’époque romaine tardive. Parmi eux, on distingue les « héritiers » de M. Tarradell, les « réformateurs » , les « réticents » et les opposants « radicaux ». Ces contributions allient l’agilité conceptuelle et la prise en compte avisée de la documentation et des realia dans leur diversité, mais un livre ne saurait suffire à traiter tous les aspects d’un problème qu’on a d’ailleurs bien du mal à délimiter dans l’espace et dans le temps : en effet, la multiplicité du réel ne cesse de modifier les cadres qui ont pour fonction de le définir de manière stricte.

  • Michèle Coltelloni-Trannoy, Introduction. 1- 6
  • Darió Bernal Casasola, Le Cercle du Détroit, une région géohistorique sur la longue durée. 7 - 50
  • Laurent Callegarin, L’efficience d’un paradigme d’antiquistes. 51 - 72
  • Virginie Bridoux, Le Cercle du Détroit ou la question des relations entre les régions de l’Extrême-Occident. 73 - 82
  • Rachid Arharbi et Éliane Lenoir, Banasa et les circuits commerciaux du détroit aux IIIe et IIe siècles avant J.-C. 83 - 90
  • Lluís Pons Pujol, Le Cercle du Détroit au Haut-Empire : réalité géopolitique ou invention historiographique ? 91 - 104
  • Emanuele Papi, L’invention du Círculo del Estrecho. 105 - 120
  • Gwladys Bernard, L’espace politique du détroit de Gibraltar sous le Haut-Empire romain : la désagrégation du Cercle du Détroit ou l’appartenance à un horizon stratégique commun ? 121 - 133
  • Aomar Akerraz, Conclusion 135 - 136
  • Bibliographie. 137 - 166
  • Résumés. 167 - 172

Voir sur le site de l’éditeur