Deux frères caucasiens de Prométhée : Amiran et Abrskʾil

Édités et traduits par Zaza ALEKSIDZE et Jean-Pierre MAHÉ
Paris, Les Belles Lettres, 2017



Deux frères caucasiens de Prométhée, Amiran et Abrsk’il

Textes traduits par Zaza ALEKSIDZE et Jean-Pierre MAHÉ
Introduits et commentés par Jean-Pierre MAHÉ

Paris, Les Belles Lettres 2017, 264 p.
(Bibliothèque de l’Orient chrétien, 2)
ISBN : 978-2-251-44631-8
25 €

« Fils d’une déesse et d’un chasseur, le géant Amiran, baptisé de la main même de Dieu, est adopté par une famille humaine. Ni les précautions de sa mère (qui le fait naître avant terme), ni les sages conseils de ses frères adoptifs ne peuvent le soustraire à son destin. De plus en plus fort, il devient un danger pour l’équilibre des espèces et, finissant par défier Dieu, son parrain, il est enchaîné pour toujours dans une caverne au sommet d’une haute montagne.
Abrsk’il est, lui aussi, un valeureux héros. Dès sa jeunesse, il se révolte contre l’autorité divine et tente de réformer la nature. Dieu le fait arrêter par de mauvais anges, qui l’enchaînent au fond d’une fosse.
Les parallèles arméniens à ces deux légendes suggèrent que les Grecs ont en quelque sorte domestiqué une ancienne tradition caucasienne, pour en faire le mythe de Prométhée. De leur côté, les Iraniens ont connu la même source et l’ont intégrée à leur propre mythologie »

Voir sur le site de l’éditeur