Vient de paraître

Le nymphée d’une maison de l’Antiquité tardive à Thasos (terrains Tokatlis/ Divanakis/Voulgaridis)

- par Jean-Pierre Sodini, Tony Kozelj et Manuela Wurch-Kozelj
École française d’Athènes, coll. « Études Thasiennes », XXIV, 2016,
213 p. et 192 fig.)


Dans ce volume est publiée une maison urbaine partiellement fouillée par
MM. Yvon Garlan (1964) et Dominique Mulliez(1984)

Sur le côté ouest d’une cour quadriportique, au centre de la maison, se dressait un petit nymphée surmonté de deux rangs de colonnettes, sorte de maquette ou de reproduction des nymphées urbains qui furent construits et entretenus dans les villes de l’Antiquité tardive jusqu’à la fin du VIe siècle. Ce monument permet de souligner la vitalité et le savoir-faire des ateliers de marbriers et sculpteurs thasiens jusqu’en 620, date de la destruction de la maison, et la continuité, jusqu’à cette date, de l’activité insulaire.