DESERTS

Database of Egyptian Sed-Festival & Ritual Texts and Scenes


Responsables : Julie Masquelier-Loorius (CNRS, Mondes pharaoniques), Mélanie Flossmann-Schütze (univ. Ludwig-Maximilian de Munich)




Base de données en cours de développement

Présentation
Afin de mener à bien le programme AFRITS “Ancient Feasts and Rituals (Iconographic and Textual Studies)”, une base de données quadrilingue (anglais, arabe, français et allemand) a été créée par les partenaires. Elle a pour vocation de mettre en évidence dans la documentation exhaustive sur le sujet, qui sera renseignée, trois types d’informations complémentaires et qui sont parfois combinées, afin de servir à l’interprétation des données :
1) Les images bidimensionnelles et tridimensionnelles (scènes ; statues) ;
2) Les inscriptions, c’est-à-dire des mentions ou souhaits de fête-sed, mais aussi les textes à caractère historique : les livraisons de produits, les étiquettes de jarres, les textes « officiels » ;
3) Les lieux : où la fête s’est idéalement déroulée (lieux fictifs) ; où la fête s’est réellement déroulée (lieux historiques).
Les fiches de cette base de données pérenne pourront à tout moment être incrémentées (structuration de la base en open source, hébergement à l’Université de Munich/ITG-sciences humaines sur un serveur redondant). Tous les chercheurs qui auraient une documentation touchant à la fête-Sed (et à plus long terme, avec toutes les fêtes et rituels), sont invités à participer à son alimentation.

Institutions partenaires

  • Labex Resmed
  • DFG-Programmpauschale de l’Université Ludwig-Maximilian (Munich)
  • CNRS, Orient & Méditerranée
  • TGIR Huma-Num

État d’avancement
À la suite du colloque d’ouverture du programme AFRITS (10 et 11 novembre 2017), un « training workshop » a permis de structurer l’outil de référence de ce programme de recherche, la base de données DESERTS (Database of Egyptian Sed-Festival & Ritual Texts and Scenes. A Comprehensive Collection of Material relating to the ritual Texts and Scenes in Ancient Egypt and Nubia from Prehistory to Late Antiquity).

Participants
En plus des responsables scientifiques du programme, Mélanie Flossmann-Schütze et Julie Masquelier-Loorius, sont déjà associés au projet : Susanne Bickel, Aurore Ciavatti, Salvador Costa, Biri Fay, Dimitri Laboury, Eva Lange, Cédric Larcher, Markus Löx, Massimiliano Nuzzolo, Jean-Guillaume Olette-Pelletier, Dietrich Raue et Felix Relats Montserrat.

Informations techniques
La construction de la base est gérée par l’Université de Munich/ITG-sciences humaines.
La lecture des données se fera par un logiciel libre depuis une plateforme basée à l’Université de Munich.