Grandes figures de la discipline   

Jacques LEFORT

(1939-2014)

Directeur d’études émérite à l’École pratique des hautes études (IVe section)

Journée en l’honneur de Jacques Lefort (1939-2014). Paris, Collège de France, 24 janvier 2015.

L’UMR 8167 Orient et Méditerranée (équipe Monde byzantin, Archives de l’Athos) a organisé le samedi 24 janvier 2015 une journée en mémoire de Jacques Lefort, décédé le 23 août dernier à Paris.

La réunion a eu lieu de 9h30 à 13h au Collège de France, 52, rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris, Salle Lévi-Strauss.

Télécharger la plaquette publiée à cette occasion ici

Né en 1939, Jacques Lefort est décédé à Paris le 23 août 2014 à l’âge de 75 ans. Ancien directeur d’études à l’École pratique des hautes études (IVe section), formé dès 1959 à l’histoire de Byzance par un maître, Paul Lemerle, ses travaux sur l’économie, la démographie et la société rurale, la géographie historique, le paysage médiéval et les archives du Mont Athos, ont à leur tour marqué une génération d’historiens. En 2006, il avait évoqué son parcours à la faveur de la parution d’un recueil de ses articles (Société rurale et histoire du paysage à Byzance) : il convient de relire ces pages, ici proposées avec l’autorisation de leur éditeur. Depuis lors, malgré une longue maladie, il avait participé au volume III de la Nouvelle Clio sur Byzance (2011), publié la traduction annotée d’un traité d’agriculture byzantin, les Géoponiques (2012), et surtout préparé le dernier tome de l’édition diplomatique des archives du monastère de Vatopédi, désormais sous presse. Signataire du volume d’Esphigménou (1973), des quatre volumes d’Iviron (1985-1995) et des trois volumes de Vatopédi (2001-), il sut donner à la collection des Archives de l’Athos, dont il assumait la direction depuis 1989 à la suite de Paul Lemerle, la cohérence et la rigueur que lui reconnaît la communauté internationale des byzantinistes. Ses obsèques ont été célébrées le 28 août 2014 dans sa région natale du Jura (Lalleyriat).

Born in 1939, Jacques Lefort died in Paris on August 23, 2014, aged 75. A former Director of Studies at the École pratique des hautes études (IVe section), his interest in Byzantine studies was inspired by Paul Lemerle in 1959. His own pioneering works on rural economy, demography and society, medieval landscape, and the archives of Mount Athos left their mark in turn on another generation of scholars. In 2006, he looked back at his intellectual itinerary in the foreword to a volume of his collected studies (Société rurale et histoire du paysage à Byzance) ; his reflections are attached here, by kind permission of the publisher. Thereafter, in spite of a long illness, he contributed to the third volume of Le monde byzantin (1204-1453) (2011), produced an annotated translation of the Byzantine farmer’s manual Geoponika (2012), and most importantly, prepared the final volume of the Acts of the monastery of Vatopedi (in press). Editor or co-editor of the Acts of Esphigmenou (1973), Iviron (4 vols. ; 1985-95) and Vatopédi (3 vols. ; 2001-), he served as General Editor of the series Archives de l’Athos from 1989, succeeding Paul Lemerle. The characteristic rigour and thoroughness that he brought to this task earned him widespread acclaim among the international community of Byzantinists. His funeral were held on August 28, 2014, in Lalleyriat, Jura, his native region.

L’équipe des Archives de l’Athos.