Émission sur ARTE

Les maîtres de l’Arabie

- Un film de Thomas Staehler et Oliver Halmburger
en replay sur la chaîne Arte du 16 octobre au 11 novembre 2020
avec la participation de Guillaume Charloux


Centre religieux accueillant chaque année plus de deux millions de fidèles dans la ville sainte de La Mecque, l’Arabie saoudite est officiellement née il y a moins de cent ans, en 1932. Pourtant, entre les volcans et les déserts de la péninsule arabique, des cultures ancestrales ont cohabité dès l’Antiquité autour des rares zones fertiles.

À cette époque, La Mecque, étape de la route de l’encens, offrait aux diverses religions un sanctuaire où adorer leurs divinités, autour de la Kaaba et sa mystérieuse pierre noire, qui aurait été placée là par le prophète Mahomet. Plus de mille ans après la fondation de l’islam par ce dernier, Mohammed ibn Saoud, premier représentant de la dynastie Al-Saoud, scelle une alliance politico-religieuse décisive en 1744 avec Mohammed ibn Abd al-Wahhab, théologien à l’origine du wahhabisme. Prônant un retour strict aux pratiques du prophète et des premiers califes, ce courant de la religion islamique permettra à la famille Al-Saoud d’instaurer un règne sans partage sur la région.

Royaume des paradoxes
Conflits avec l’Empire ottoman, domination britannique, découverte du pétrole, modernisation fulgurante… : au fil du temps, le régime saoudien, progressivement repris d’une main de fer par le prince héritier Mohammed ben Salmane, s’est maintenu dans un pays où le luxe le plus extravagant se heurte à un puritanisme brutal. Entre paysages somptueux, édifices religieux et reconstitutions, ce documentaire remonte aux racines de l’islam et de la péninsule arabique pour comprendre les évolutions qui ont fait de l’Arabie saoudite le royaume des paradoxes qu’elle est aujourd’hui. Des décryptages de spécialistes permettent de mieux appréhender ses conflits et traditions religieuses.