Conférence grand Public

Brève Histoire de la thériaque

Par Françoise Micheau, Directrice du laboratoire Islam Médieval

- Lundi 17 mai 2010 à 13h
Salle de conférence- Délégation CNRS Paris A- Ivry sur seine


La thériaque, fleuron de la pharmacopée depuis l’Antiquité jusqu’au XIXe siècle, est un mélange savant de plus de 70 ingrédients.
Considérée comme antidote contre les piqûres de serpents, les morsures de bêtes sauvages, les poisons de toutes sortes, elle a très vite accédé au rang de médicament indiqué dans de nombreuses maladies, et bientôt nourri l’ambition de guérir de tous les maux en se haussant au statut de panacée.

L’histoire en est complexe, riche, passionnante, depuis les premiers écrits grecs qui consignent la recette attribuée à Andromaque jusqu’aux traités des apothicaires modernes tels Moyse Charas.

Récemment un colloque a été organisé par deux laboratoires Médecine grecque et Islam médiéval de l’Unité Mixte de Recherche du CNRS (UMR 8167) « Orient et Méditerranée » et la Société d’histoire de la pharmacie.
Au travers des principaux traités sur la thériaque écrits en grec, syriaque, arabe, latin, français, il a mis en lumière les recherches effectuées sur la transmission de la recette, et les modifications à travers les âges ainsi que les débats que ses effets, nocifs ou bénéfiques, ont suscités chez les médecins et les pharmaciens.

Cet événement s’inscrit dans le cadre des conférences "Sciences et Société" que présente la Délégation CNRS Paris A