L’Otium : loisirs et plaisirs dans le monde romain. De l’objet personnel à l’équipement public

- 2013, édité par Caroline Leblond et Filipe FERREIRA


Texte intégral en ligne

Cette journée du jeudi 12 janvier 2012 tenue à l’INHA (Paris) a été consacrée à l’étude des manifestations de l’otium à travers les vestiges archéologiques, allant du petit ensemble d’instruments aux vastes complexes monumentaux. Une fourchette chronologique large allant du début jusqu’à la fin de l’Antiquité a été proposée et a offert la possibilité de faire participer plusieurs doctorants archéologues et historiens de l’art rattachés à L’UMR 8167 et l’EA 4081. Ces derniers, par un aperçu de leurs recherches en cours, ont tenté de répondre à la question de la « matérialisation » d’une notion proprement romaine et de comprendre de quelle façon se traduit et évolue la pratique du loisir. Les différentes propositions ont été l’occasion d’évoquer les lieux dédiés aux loisirs (monuments de spectacle, résidences de villégiature et mausolées), les espaces propices aux jeux de l’esprit (scènes de banquet et art érotique),enfin les soins et plaisirs du corps (bain et parure).


Sommaire  :

  • Entre public et privé : espaces et lieux dédiés aux loisirs
    - Florine Ménec, les édifices de spectacles à Langres : indices et réflexions
    - Guillaume Divry, L’otium dans les résidences de villégiature, en Gaule romaine
    - Sandy Gualandi, L’otium et la mort : plaisirs et loisirs au delà de la vie. À propos de quelques mausolées du monde romain
  • « Mens sana… » : les jeux de l’esprit
    - Alexia Maquinay, L’otium : scènes de banquets dans la peinture
    - Virginie Girod, L’art érotique, une manifestation de l’otium à Pompéi
  • « …in corpore sano » : soins et plaisirs du corps
    - Lucas Michaelis, Masques funéraires et portraits du Fayoum : quelques observations sur la mode féminine de la dynastie des Sévères
    - Pauline Piraud-Fournet, Un plaisir rare : le bain domestique au Proche-Orient (IVe-VIIIe siècle après J. C.)