Mondes araméens

On entend par « Mondes araméens » un ensemble de cultures qui se sont développées au Proche-Orient au cours du Ier millénaire av. J.-C. sous la forme de petits royaumes et de cités autonomes entretenant des rapports conflictuels avec les Assyriens et les Hittites. Nomades à l’origine, les Araméens se sont en effet installés en Syrie et ont rapidement adopté un mode de vie sédentaire fondé sur l’agriculture et le commerce.

Leur langue, l’araméen, est devenue dès le VIIIe siècle, à côté de l’akkadien, une langue de chancellerie et le culte rendu à leur principale divinité, Hadad, s’est généralisé en Mésopotamie. Au milieu du Ier millénaire, les Perses ont par ailleurs adopté l’araméen comme langue de communication dans leur empire. La fin des royaumes araméens n’a pas entraîné la disparition de la langue, qui a continué son expansion. À l’époque gréco-romaine, elle se manifeste sous des formes diverses connues sous le nom de cultures « araméennes tardives » dont les représentants les plus prestigieux sont les royaumes de Nabatène et d’Édesse ainsi que les cités de Palmyre et de Hatra. Le syriaque, dont la diffusion dépasse celle de toutes les autres langues araméennes (Iran, Asie centrale, Inde, Chine) est également celle qui a duré le plus longtemps, largement au-delà des époques antiques.

Les recherches menées par les membres de la composante dans ce domaine portent sur :

L’épigraphie, avec la publication de corpus d’inscriptions nabatéennes provenant de diverses régions de la Nabatène (Hawran, Pétra et sa région, Wadi Ram, Arabie du Nord-Ouest) (L. Nehmé, M.-J. Roche) ainsi que d’épigraphes anciennes trouvées sur divers sites antiques (F. Briquel-Chatonnet). Une thèse de doctorat en cours s’intéresse à l’épigraphie religieuse de Palmyre et notamment au « Dieu Anonyme » (A. Kubiak)

L’archéologie, avec des fouilles et des prospections géophysiques entreprises dans les nécropoles de Pétra (I. Sachet) ainsi que les fouilles réalisées dans les différents quartiers du site de Hégra (L. Nehmé, G. Charloux, I. Sachet). S’y ajoutent les fouilles menées par M.-G. Masetti-Rouault à Tell Masaïkh dans la Djéziré syrienne, importantes pour la compréhension de la situation historique et économique de la région à l’époque de la formation de la civilisation araméenne

Des études d’histoire religieuse, avec les travaux de M. Gorea sur les Araméens et leurs cultes aux marges de l’empire romain et notamment sur la présence des Palmyréniens en Dacie et en Afrique romaines, qui témoignent d’un cas d’adaptation de cultes et de cultures à des environnements nouveaux

L’étude de textes araméens, avec la publication des textes araméens de la grotte IV de Qumrân (E. Puech), la traduction et l’étude lexicologique du Targum araméen de Qumrân, 11Q10, ou encore celle de textes magiques araméens d’époque sassanide (M. Gorea).

- Introduction bibliographique

▪ BRIQUEL CHATONNET, F. - Les Araméens et les premiers Arabes, (Encyclopédie de la Méditerranée), Aix en Provence, Edisud, 2005.

▪ NEHMÉ, L., AL-TALHI, D. et VILLENEUVE, F., « Hégra d’Arabie Heureuse », dans Routes d’Arabie. Archéologie et histoire au Royaume d’Arabie Saoudite, Paris, Somogy, 2010, p. 287-307.

▪ ROCHE, M.-J., Pétra et les Nabatéens, Guide Belles Lettres des Civilisations, Paris, 2009, 279 p.

▪ BRIQUEL CHATONNET, F. et BERTOLINO, R. (éd.) - Hatra, site irakien en danger : Patrimoine mondial de l’Unesco, Dossiers d’archéologie 334, Dijon, Faton, 2009 (juillet/août), 95 p.

▪ SARTRE FAURIAT, A. et SARTRE, M. - Palmyre la cité des caravanes, (Découvertes Gallimard. Archéologie), Paris, Gallimard, 2008, 143 p.

- Ouvrages et articles récents

▪ GOREA, M. - "Considérations sur la politisation de la religion à Palmyre et sur la dévotion militaire des Palmyréniens en Dacie", Semitica et Classica 3, 2010, p. 125-162.

▪ NEHMÉ, L. - "Hégra, comptoir nabatéen sur la route des épices", L’Archéo-Thema 9, 2010 (juillet-août), p. 35-41.

▪ NEHMÉ, L. - "A glimpse of the development of the Nabatean script into Arabic based on old and new epigraphic material", Proceedings of the Seminar for Arabian studies 40, 2010, p. 47-88, (The Development of Arabic as a written language - Papers from the special session of the Seminar for Arabian studies held on 24 July 2009, ed. M.C.A. Macdonald).

▪ NEHMÉ, L. - "Les inscriptions nabatéennes du Hawrân", dans M. AL MAQDISSI, F. BRAEMER et J. DENTZER (éd.), Hauran V : La Syrie du Sud du néolithique à l’Antiquité tardive, Bibliothèque archéologique et historique 191, Beyrouth, Institut français du Proche-Orient, 2010, p. 451-492.

▪ NEHMÉ, L., AL-TALHI, D. et VILLENEUVE, F. (éd.) - Hegra I : Report on the First Excavation Season at Madâ’in Sâlih, Riyadh, Saudi Commission for the Tourism and Antiquities, 2010, 350 p.

▪ NEHMÉ, L., SACHET, I., AUGÉ, C., BERNARD, V., DAL-PRA, P. et GERBER, Y. - "Report on the 2004, Fourth season, of the Saudi-French archaeological project at Mada’in Salih", Atlal 20, 2010, p. 197-220 - pl. 7.1 - 7.20.

▪ NEHMÉ, L. et VILLENEUVE, F. - "La fouille d’Hégra (Madâ’in Sâlih)", Revue archéologique, 2010, p. 160-170, (Bulletin de la SFAC)
[Texte intégral en ligne sur CAIRN (accès contrôlé)] URL :http://www.cairn.info/revue-archeologique-2010-1-page-159.htm.

▪ PUECH, E. - "Le volume XXXVII des Discoveries in the Judaean Desert et les manuscrits araméens du lot Starcky", dans K. BERTHELOT et D. STÖKL (éd.), Aramaica Qumranica : Proceedings of the Conference on the Aramaic texts from Qumran in Aix-en-Provence 30 June - 2 July 2008, Studies on the texts of the Desert of Judah 94, Leiden, Brill, 2010, p. 47-61.

▪ PUECH, E. - "Notes sur le manuscrit araméen 4Q201 = 4QHénoch a : à propos d’un livre récent", Revue de Qumrân 96, 2010, p. 627-649.

▪ PUECH, E. - Qumrân grotte 4 . XXVII. Textes araméens, Deuxième partie. 4Q550-4Q575a, 4Q580-4Q587 et Appendices, (Discoveries in the Judaean Desert XXXVII), Oxford, Clarendon Press, 2009, 562 p. et XXVI pl.

▪ SACHET, I. - "Libations funéraires aux frontières de l’Orient romain : le cas de la Nabatène", dans J. RÜPCKE et J. SCHEID (éd.), Bestattungsrituale und Totenkult in der römischen Kaiserzeit, Potsdamer Altertumswissenschaftliche Beiträge 27, Stuttgart, Franz Steiner Verlag, 2010, p. 157-174.

▪ SACHET, I. - "Feasting with the dead : Funerary Marzeah in Petra", dans L. WEEKS (éd.), Death and Burial in Arabia and Beyond. Multidisciplinary Perspective, (Conference, British Museum, November 27th-29th, 2008), Society for Arabian Studies Monographs 10 ; BAR International Series ; 2107, Oxford, Archaeopress, 2010, p. 249-262.

▪ SACHET, I. et DELHOPITAL, N. - "Area 5 : Work in the Monumental Tombs", dans Hegra I : Report on the First Excavation Season at Madâ’in Sâlih, Riyadh, Saudi Commission for the Tourism and Antiquities, 2010, p. 205-258.

▪ SACHET, I., GARNIER, N., ROLANDO, C., TOKARSKI, C. et ZYMLA, A. - "Biomolecular archaeology and analysis of artefacts found in Nabataean tombs in Petra", dans L. WEEKS (éd.), Death and Burial in Arabia and Beyond : Multidisciplinary perspectives, (Conference, British Museum, November 27th-29th, 2008), Society for Arabian Studies Monographs 10 ; BAR International Series 2107, Oxford, Archaeopress, 2010, p. 263-274.