Lezha (Lissos)

Direction : Etleva Nallbani (chargée de recherches au CNRS, Monde byzantin) et Luc Buchet (ingénieur de recherches au CNRS, CEPAM).
Membres principaux  : Elvana Metalla (chargée de recherche, Institut archéologique d’Albanie), Surja Lela (chef de chantier, Service d’Archéologie préventive d’Albanie), Sophie Vattéoni (anthropologue), Maël Julien (architecte), Marième Buchet (anthropologue).

La mission de fouilles sur le site de Lezha (ancien Lissos), situé sur le littoral nord albanais, suit une problématique proche de celle engagée à Komani. Elle s’en différencie par la nature de l’occupation, puisqu’il s’agit ici d’une ville ayant hérité d’un urbanisme hellénistique et romain. Une série de sondages entrepris par l’équipe entre 2004 et 2008 a conduit depuis à l’extension des fouilles de la nécropole tardo-antique et médiévale de la ville haute, et à l’étude des édifices religieux qui y sont intégrés. Des opérations ciblées sont menées conjointement sur l’habitat médiéval intra et extra muros de la ville haute. Le projet donnera lieu à une étude comparative régionale sur la population et de l’organisation de l’habitat et sur les rapports entretenus par les structures urbaines avec l’arrière-pays. En 2011 les opérations de fouilles de la nécropole ont pris l’aspect d’une opération de sauvetage, du fait de la construction d’une route d’accès à la citadelle.

Partenaires institutionnels  : École française de Rome, Institut archéologique d’Albanie.
Partenaires associés  : CNRS/UMR 8167-Orient et Méditerranée, UMR 6130-Centre d’Études Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge (CEPAM)-Nice, Institut National d’Études Démographiques de Paris (INED), Direction de l’Archéologie Préventive de la Communauté d’Agglomération de Douaisis (DARCAD), Service d’Archéologie préventive d’Albanie (Ministère du Tourisme et de la Culture), Parc archéologique de Lezha, Municipalité de Lezha.