Instructions aux auteurs (AnTard)


I – Protocole
II – Texte et illustrations
III – Quelques règles typographiques
IV – Citations et références de bas de page
V – Références bibliographiques
VI – Exemples de références bibliographiques
VII – Abréviations utilisées par la revue
VIII – Symboles de correction

I – Protocole

Conformément au Règlement intérieur de la revue Antiquité Tardive :
I.1. Tout auteur qui proposera un article à Antiquité Tardive devra s’engager à ne pas le soumettre simultanément à un autre périodique ou ouvrage collectif et à ne pas l’avoir publié ailleurs.
I.2. Les articles seront rédigés indifféremment en français, en anglais, en allemand, en italien ou en espagnol. Ils devront compter en moyenne 20 pages, soit :

  • de 40 à 50 000 signes, notes comprises,
  • et un maximum de 10 illustrations.

I.3. Un résumé de 1 000 signes au maximum, dans la langue de l’article et traduit en anglais – ou en français si l’article est en anglais –, précédé du titre général, accompagnera le tout.
I.4. L’auteur veillera à s’acquitter des droits de reproduction (si nécessaire) concernant toute illustration qu’il souhaitera voir associée à son texte et à en fournir les attestations au Comité de rédaction de la revue.

I.5. Les manuscrits doivent être adressés dans un premier temps sous format électronique (pdf) ou papier (uniquement au recto des feuillets, qui devront être paginés) au Comité de rédaction pour être soumis au Comité de lecture et à deux experts en double-blind peer review :


Fabienne DUGAST
Antiquité Tardive
UMR 8167 « Orient & Méditerranée »
CNRS – Délégation Paris A
27 rue Paul Bert
Fr – 94200 IVRY-S/ SEINE
fabienne.dugast@ivry.cnrs.fr

Les auteurs dont le manuscrit est retenu sont avisés sous deux mois et reçoivent, si nécessaire, une demande de révision. Les manuscrits non retenus ne sont pas retournés, mais l’auteur est informé des raisons du rejet.
Pour être tenu informé de l’acceptation ou non de son article et de la date d’envoi des épreuves, l’auteur doit mentionner sur son envoi son adresse mail et postale.

I.6. L’auteur ne reçoit qu’un seul jeu d’épreuves.
Les corrections ne doivent comprendre aucun ajout de texte ni de notes.
Chaque auteur d’article reçoit 25 tirés à part papier après la sortie du volume.


haut de page
Règles typographiques
Citations et références
Références bibliographiques
Symboles de correction


II – Texte et illustrations

II.1. Le texte sera saisi sous Word (logiciel de traitement de texte Microsoft), version 97 et suivantes, sous Mac ou PC.

  • Il sera annoncé par un titre général suivi, à la ligne, du/des nom(s) de l’/des auteur(s) et de son/leur affiliation institutionnelle.
    Il ne comprendra aucune mise en forme particulière. L’ « enrichissement » sera strictement limité aux mots en italiques et aux signes en exposant. Ne pas effectuer de césures manuelles.
  • La police courante est le Times New Roman, corps 12, interligne double.
  • Les signes diacritiques sont saisis avec la police Gentium, disponible sur simple demande à la rédaction.
  • Le grec peut être saisi avec la police Unicode IFAO Grec téléchargeable sur le site de l’IFAO : http://www.ifao.egnet.net/publications/outils/polices/
  • Les autres polices de caractère devront être fournies avec le texte.

II.2. Les tableaux utiliseront le système proposé par Word plutôt qu’un tableur.
II.3. Les notes seront saisies en référence automatique continue et inscrites en pied de page, en corps 10, interligne simple. Le numéro de la note sera laissé en exposant.
II.4. Les illustrations ne doivent jamais être insérées dans un document Word.
Elles seront adressées séparément – de préférence sous forme numérisée, accompagnées d’un tirage papier :

  • format Tiff, 300 dpi pour une photographie (taille maximale de l’image de 17 x 21 cm) ;
  • format EPS ou .ai, 2400 dpi pour un plan, dessin, carte…

Elles seront numérotées et leurs renvois figureront dans le texte, aux endroits opportuns et entre parenthèses (sous la forme fig. 1, 2…).
Les documents originaux seront retournés sur demande à l’auteur après publication
II.5. Les légendes seront saisies à part, en fin de texte ou dans un fichier séparé.
Pour des raisons de copyright, elles doivent porter, entre parenthèses, le nom de l’auteur et/ou la mention de l’origine du document, complété(s) de l’année de sa production.


haut de page
Texte et illustrations
Citations et références
Références bibliographiques
Symboles de correction


III – Quelques règles typographiques

La typographie suivra les normes en vigueur dans la langue de l’article, hormis pour les références bibliographiques et à l’intérieur des citations.
III.1. Les signes de ponctuation

  • tout signe de ponctuation est suivi d’un espace normal ;
  • tout signe de ponctuation est collé au mot qui le précède ;
  • aucun espace n’est requis après un guillemet, une parenthèse ou un crochet ouvrants, ni avant un guillemet, une parenthèse ou un crochet fermants,
    sauf en français où les signes doubles (= : ; ! ? «  ») sont précédés d’un espace insécable.

III.2. L’espace insécable s’utilise chaque fois que 2 éléments doivent former un tout : il est important de l’utiliser pour éviter, lors de la mise en page définitive, de voir le premier de ces éléments isolé en début de ligne.

  • sur PC : ctl+maj+barre d’espace
  • sur Mac : alt+barre d’espace

III.3. Capitales et petites capitales

  • les sigles sont écrits en majuscules sans points (CNRS ; EFR ; CIL) ;
  • en français, italien et espagnol, les siècles et millénaires sont écrits en chiffres romains ; le français préférera les petites capitales ;
  • on veillera à accentuer, en français, en italien et en espagnol, aussi bien les capitales que les petites capitales (É, À, etc.).

III.4. Parenthèse et slash

IV – Citations et références de bas de page

IV.1. Citations et langues étrangères

  • exceptions faites du latin et des translittérations, les citations ou traductions d’un texte source sont composées en romain (ou caractères droits) et sont inscrites entre guillemets ;
  • les textes en français, italien et espagnol utilisent les chevrons ou guillemets français («  ») pour une citation, les guillemets anglais (“ ”) pour un deuxième niveau de citation, à l’intérieur des chevrons ;
  • les locutions latines usuelles (passim, infra, i.e., e.g., ca.), voire les termes isolés et étrangers à la langue de l’article, ainsi que les citations latines et translittérées sont en italique – sauf en anglais, où les locutions latines usuelles (passim, infra, i.e., e.g., ca.) sont en caractères droits.

IV.2. Références de bas de page

  • Les références bibliographiques sont insérées au sein des notes de bas de page et utilisent désormais le système anglo-saxon.
    Elles se présentent sous la forme réduite au Nom de l’/des auteur/s (séparés par une virgule jusqu’à deux, remplacés par et alii au-delà) suivi de l’année de publication (et d’une lettre de a à n si un même auteur a plusieurs publications citées pour une même année) et de la référence à la page (sous la forme p. ou col. ou abréviation correspondante dans une autre langue + espace insécable).


V – Références bibliographiques

Les références bibliographiques sont insérées en fin d’article, dans leur intitulé complet.
Elles comprendront :

  • le(s) nom(s) d’auteur(s), ponctués par des virgules et précédé(s) de l’(es) initiale(s) du prénom ;
    on admettra qu’au-delà de trois auteurs seul le premier figurera suivi de l’expression « et alii »,abrégée en « et al. » en italique ;
    le(s) nom(s) d’auteur(s) responsable(s) d’ouvrages collectifs sont suivis de la mention « (dir.) » ;
  • le titre de l’étude ou de l’article entre guillemets, suivi d’une virgule et de la mention « dans » en français, « en » en espagnol, « in » dans les autres langues ;
  • le titre de l’ouvrage ou de la revue en italique (majuscules en anglais à tous les substantifs, adjectifs et verbes) ;
    le titre de la revue développé (jamais d’abréviations) et son n° immédiatement après la virgule séparant le titre de l’article ;
    pour les colloques, la date et le lieu de la rencontre font partie du titre et s’écrivent à la suite, en italique, entre parenthèses ;
  • le nom de la collection après le titre de l’ouvrage, en caractères droits et entre parenthèses suivi de son n° de volume ;
  • le lieu [éventuellement l’éditeur] et la date d’édition ;
    le lieu d’édition sera inscrit dans la langue de l’article : en français : Leyde, Londres… / en anglais : Leiden, London…
    NB en cas d’éditions multiples, éviter les chiffres en exposant et préférer « nouv. éd. », « éd. augm. », « 3e éd. rev. et augm. », etc. ;
  • la pagination précédée de la mention p. (pp. pour les séquences sauf en français) ;
    les séquences seront inscrites en entier : p. 35-38, 111-117 (et non 35-8, 111-7) ; les mentions s., sq sont à éviter.

VI – Exemples de références bibliographiques

VII – Abréviations utilisées


haut de page
Texte et illustrations
Règles typographiques
Citations et références
Symboles de correction

VIII – Principaux symboles de correction