Guide pour la préparation des manuscrits (O&M)


I – Protocole
II – Normes éditoriales générales

III – Symboles de correction

I – Protocole

Le responsable de chaque volume est garant de la sélection des articles publiés dans la collection Orient & Méditerranée. Le fait pour un auteur de proposer un texte à Orient & Méditerranée vaut acceptation de l’ensemble des règles de fonctionnement suivantes :

Article 1er : La sélection des textes à publier est fondée sur leur rigueur, leur qualité rédactionnelle, l’originalité du propos, leur intérêt scientifique.
Art. 2 : Lorsque plusieurs auteurs co-signent un même texte, il est convenu que le nom du premier ou principal signataire indique celui qui, au nom de l’ensemble des co-signataires, représente les auteurs auprès du responsable, lequel n’entrera en relation qu’avec ce seul auteur.
Art. 3 : L’auteur doit certifier que son texte n’a pas été déjà publié (dans sa langue ou dans une autre), ni proposé à une autre revue/collection (traditionnelle ou numérique, française ou étrangère) et ne sera pas proposé dans les deux mois qui suivent la date de son envoi au responsable d’un volume d’Orient & Méditerranée.
Art. 4 : Aucun contrat n’est signé avec la collection. Ce dernier reste propriétaire de son texte, mais il ne peut demander son retrait du volume de la collection. Pour tout usage ultérieur, l’auteur s’engage à faire apparaître la référence explicite au volume d’Orient & Méditerranée et à en informer le responsable.
Une déclaration de cession de droit pour reproduction est signée avec les Editions De Boccard.
Art. 5 : Seuls les textes rédigés sous un format électronique (traitement de texte Microsoft Word) en français, en anglais, en allemand, en italien et en espagnol peuvent être retenus.
Art. 6 : L’auteur veillera à s’acquitter des droits de reproduction nécessaires concernant toute illustration qu’il souhaitera voir associée à son texte et en fournir les attestations au Comité de rédaction.


haut de page
Règles typographiques
Appels de notes
Citations et références
Références bibliographiques
Symboles de correction


II – Normes éditoriales générales

- Texte et illustrations
1. Le texte sera saisi sous Word (logiciel de traitement de texte Microsoft), version 97 et suivantes, sous Mac ou PC.

  • Il sera annoncé par un titre général suivi, à la ligne, du/des nom(s) de l’/des auteur(s) et de son/leur affiliation institutionnelle.
    Il ne comprendra aucune mise en forme particulière. L’ « enrichissement » sera strictement limité aux mots en italiques et aux signes en exposant. Ne pas effectuer de césures manuelles.
  • La police courante est le Gentium (disponible sur simple demande à la rédaction), corps 12, interligne 1,5. Elle dispose de la plupart des signes diacritiques nécessaires aux transcriptions.
  • Le grec est saisi avec la police Unicode IFAO Grec téléchargeable sur le site de l’IFAO : http://www.ifao.egnet.net/publications/outils/polices/
  • Les autres polices de caractère devront être fournies avec le texte.

2. Les tableaux utiliseront le système proposé par Word plutôt qu’un tableur.
3. Les notes seront saisies en référence automatique continue et inscrites en pied de page, en corps 10, interligne simple. Le numéro de la note sera laissé en exposant.
4. Les illustrations ne doivent jamais être insérées dans un document Word.
Elles seront adressées séparément – de préférence sous forme numérisée, accompagnées d’un tirage papier :

  • format Tiff, 300 dpi pour une photographie (taille maximale de l’image de 17 x 21 cm) ;
  • format EPS ou .ai, 1400 dpi pour un plan, dessin, carte…

Elles seront numérotées et leurs renvois figureront dans le texte, aux endroits opportuns et entre parenthèses (sous la forme fig. 1, 2…).
Les documents originaux seront retournés sur demande à l’auteur après publication
5. Les légendes seront saisies à part, en fin de texte ou dans un fichier séparé.
Pour des raisons de copyright, elles doivent porter, entre parenthèses, le nom de l’auteur et/ou la mention de l’origine du document, complété(s) de l’année de sa production.


haut de page
Texte et illustrations
Appels de notes
Citations et références
Références bibliographiques
Symboles de correction



- Quelques règles typographiques

La typographie suivra les normes en vigueur dans la langue de l’article, hormis pour les références bibliographiques et à l’intérieur des citations si elles sont dans une autre langue.
1. Les signes de ponctuation

  • tout signe de ponctuation est suivi d’un espace normal ;
  • tout signe de ponctuation est collé au mot qui le précède ;
  • aucun espace n’est requis après un guillemet, une parenthèse ou un crochet ouvrants, ni avant un guillemet, une parenthèse ou un crochet fermants,
    sauf en français où les signes doubles (= : ; ! ? «  ») sont précédés d’un espace insécable.

2. L’espace insécable s’utilise chaque fois que 2 éléments doivent former un tout : il est important de l’utiliser pour éviter, lors de la mise en page définitive, de voir le premier de ces éléments isolé en début de ligne.

  • sur PC : ctl+maj+barre d’espace
  • sur Mac : alt+barre d’espace

3. Capitales et petites capitales

  • les sigles sont écrits en majuscules sans points (CNRS ; EFR ; CIL) ;
  • en français, italien et espagnol, les siècles et millénaires sont écrits en chiffres romains ; le français préférera les petites capitales ;
  • on veillera à accentuer, en français, en italien et en espagnol, aussi bien les capitales que les petites capitales (É, À, etc.).

4. Parenthèse et slash


- Appels de notes
les appels de note (en exposant) se placent toujours avant le signe de ponctuation − y compris les points de suspension … − et sans espace ;
NB- en anglais, l’appel se place après le signe de ponctuation.


- Citations et références de bas de page

1. Citations et langues étrangères

  • exceptions faites du latin et des translittérations, les citations ou traductions d’un texte source sont composées en romain (ou caractères droits) et sont inscrites entre guillemets ;
  • les textes en français, italien et espagnol utilisent les chevrons ou guillemets français («  ») pour une citation, les guillemets anglais (“ ”) pour un deuxième niveau de citation, à l’intérieur des chevrons ;
  • les locutions latines usuelles (passim, infra, i.e., e.g., ca.), voire les termes isolés et étrangers à la langue de l’article, ainsi que les citations latines et translittérées sont en italique – sauf en anglais, où les locutions latines usuelles (passim, infra, i.e., e.g., ca.) sont en caractères droits.

2. Références de bas de page

  • les références de bas de page ne mentionnent que le nom de(s) auteur(s) suivi de l’année de publication de l’ouvrage / l’article cité et de la référence à la page, renvoyant à une bibliographie en fin d’article ;
  • dans le cas de plusieurs publications du même auteur la même année, celle-ci sera suivie successivement des lettres a, b, etc.
  • par convention, on admettra qu’à partir de trois noms d’auteurs, seul le premier figurera suivi de la mention « et alii » (italique), abrégée « et al. » ;
  • dans une même note, si le même auteur est déjà cité immédiatement avant, il pourra être indiqué par « Idem » (caractères droits), abrégé « Id. », toujours avec majuscule initiale ;
    si le même auteur et le même ouvrage ou article sont cités immédiatement avant ou dans la note précédente, la référence pourra être abrégée en « ibidem  » (italique), abrégé « ibid. », suivi de la référence à la page.



- Références bibliographiques

Les références bibliographiques, dans leur intitulé complet, sont insérées en fin d’article sous la forme d’une liste donnée par ordre alphabétique des auteurs.
Les bibliographies gagneront à séparer les sources des références modernes.
Elles comprendront :

  • le(s) nom(s) d’auteur(s), ponctués par des virgules et suivi(s) de l’(es) initiale(s) du prénom ;
    le(s) nom(s) d’auteur(s) responsable(s) d’ouvrages collectifs sont suivis, par convention, de la mention « (dir.) » ;
  • le titre de l’étude ou de l’article en caractères droits et entre guillemets, suivi d’une virgule et de la mention « dans » en français, « en » en espagnol, « in » dans les autres langues ;
  • le titre de l’ouvrage ou de la revue en italique (majuscules en anglais à tous les substantifs, adjectifs et verbes) ;
    le titre de la revue développé (jamais d’abréviations sauf si mentionnées au préalable - cf. infra) et son n° immédiatement après la virgule séparant le titre de l’article ;
    pour les colloques, la date et le lieu de la rencontre font partie du titre et s’écrivent à la suite, en italique, entre parenthèses ;
  • le nom de la collection après le titre de l’ouvrage, en caractères droits et entre parenthèses suivi de son n° de volume ;
  • le lieu d’édition [éventuellement l’éditeur] ;
    le lieu d’édition sera inscrit dans la langue de l’article : en français : Leyde, Londres… / en anglais : Leiden, London…
    NB en cas d’éditions multiples, éviter les chiffres en exposant et préférer « nouv. éd. », « éd. augm. », « 3e éd. rev. et augm. », etc. ;
  • la pagination précédée de la mention p. (pp. pour les séquences sauf en français) ;
    les séquences seront inscrites en entier : p. 35-38, 111-117 (et non 35-8, 111-7) ; les mentions s., sq sont à éviter.

Une liste des abréviations utilisées (notamment pour les titres de revue ou les collections) peut être ajoutée en début de bibliographie.


- Exemples de références bibliographiques


haut de page
Texte et illustrations
Règles typographiques
Appels de notes
Citations et références
Symboles de correction

III – Principaux symboles de correction


* Guide pour la préparation des manuscrits
* Instructions aux auteurs