Édition diplomatique des archives monastiques du Mont Athos

Monastère de Lavra, Mont-Athos

Les documents conservés dans les monastères du Mont Athos constituent le seul ensemble cohérent de documents d’archives relatif à la partie centrale de l’Empire byzantin.
Pour les Xe-XVe siècles, ils constituent l’une des sources les plus importantes dans des domaines variés : l’histoire de l’Athos bien sûr, qui devint à cette époque le principal centre monastique de l’Empire, mais aussi celle des institutions, de la fiscalité et de l’histoire agraire de Byzance.
Leur apport aux études prosopographiques et toponymiques comme à l’histoire de l’occupation du sol est fondamental.




Acte patriarcal, Actes de Vatopédi II, n° 136, janvier 1370
La publication des documents byzantins est l’une des principales tâches de la composante du Monde byzantin. Elle est fondée sur les photos prises par certains membres de l’équipe lors de visites régulières sur place, depuis les années 1960.

La collection “Archives de l’Athos”, longtemps dirigée par par Paul Lemerle, a une renommée internationale. Placée sous le double patronage de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres et de l’Académie d’Athènes, publiée par les Éditions P. Lethielleux (Desclée de Brouwer) avec le concours financier du CNRS, elle est actuellement dirigée par J. Lefort.

Chacun des tomes comprend une Introduction sur l’histoire du monastère ; puis, pour chaque document, une description, une analyse, les notes nécessaires à l’intelligence du texte et l’édition ; enfin un index très complet. Ces volumes sont accompagnés d’albums de planches, dans lesquels tous les documents médiévaux sont reproduits.

Liste des volumes parus ici

L’équipe est composée des chercheurs suivants, membres ou membres associés de l’UMR 8167 : Jacques Lefort (directeur d’études émérite à l’École pratique des hautes études, IVe section, décédé en août 2014), Christophe Giros (Maître de conférences à l’Université Lumière Lyon 2), Olivier Delouis (Chargé de recherche au CNRS, UMR 8167), Raul Estangui (Docteur en histoire byzantine, Université Panthéon-Sorbonne), Vassiliki Kravari (Ingénieur de recherche, CNRS, UMR 8167, retraitée), Kostis Smyrlis (Associate Prof., New York University), Mirjana Živojinović (Professeur, Académie des Sciences de Belgrade)