Recherche et innovation

L’UMR 8167 a pour mission le développement de la recherche sur les trois grands pôles du monde méditerranéen (les mondes égyptiens et sémitiques anciens, les mondes grec, romain et byzantin, le monde islamique).

- Objectifs
Ces recherches accordent une place centrale à la découverte et à l’étude des textes, documents et vestiges de toutes sortes que le passé a légués. Elles prennent la forme de prospections et de fouilles archéologiques, d’investigations dans les collections publiques et privées, d’élaborations de catalogues et d’instruments de travail, de publications et d’études diverses.
L’UMR 8167 fait appel à toutes les disciplines des sciences sociales et des humanités, en particulier à l’histoire (des institutions, des sociétés, de la religion, des mentalités, de l’économie, de l’art, etc.), à la philologie (langues sémitiques, grec, latin, arabe et plusieurs langues rares), à l’archéologie (y compris l’épigraphie, la numismatique, la sigillographie).
L’UMR 8167 compte parmi ses membres plus de vingt directeurs ou codirecteurs de missions archéologiques, financées en général par le Ministère des affaires étrangères, l’UNESCO, l’ANR et l’UMR. Elle organise deux types de missions de terrain, les missions archéologiques et les missions épigraphiques et documentaires. Elle œuvre dans une vingtaine de pays (Albanie, Italie, Grèce, Chypre, Turquie, Liban, Syrie, Irak, Gaza, Jordanie, Israël, Égypte, Libye, Tunisie, Maroc, Arabie Saoudite, Yémen, Turkménistan, Éthiopie, Soudan, Oman).
Consulter la carte de répartition des sites archéologiques

-  Les programmes de recherche de l’UMR

- Publications et valorisation
Les publications de l’UMR 8167 (collections, revues spécialisées) sont largement prises en charge au niveau des équipes avec l’appui du personnel technique de l’UMR. Chacune de ces équipes dispose de ses modes de publication (collections, revues, participation aux comités de rédaction de revue).
Le nombre des publications de l’UMR 8167 est important : pour les années 2005-2008, 172 membres ont publié 157 ouvrages et 1 078 articles. La diversité de ces publications s’apprécie dans les inventaires bibliographiques mis en ligne par l’UMR pour les années 2005-2008 et pour les années 2008-2010 .

On remarquera dans ces productions de nombreux ouvrages destinés à un public large : manuels universitaires de premier cycle ou de préparation aux concours de l’enseignement, contributions à des dictionnaires et encyclopédies généralistes, synthèses de lecture aisée (Que sais-je ?, Découvertes Gallimard, etc.). Certains ouvrages ont bénéficié de traductions en langues étrangères (en anglais, mais aussi en italien, en grec moderne, en serbe, en arabe, etc.). Des conférences à destination du grand public sont organisées ainsi que des interventions à la radio ou à la télévision. L’UMR collabore lors de la préparation d’expositions nationales et internationales ("Routes d’Arabie" au Louvre, "L’âge d’or des cartes marines" à la BNF...).

- Évaluation
L’adéquation entre les objectifs, les moyens mis en œuvre et les résultats de la recherche a été évaluée au rang A+ par l’AERES en mai 2009.
En juin 2009, le rapport de la Section 32 du Comité national de la recherche scientifique a exprimé un avis « Très favorable » sur le maintien du soutien du CNRS à l’UMR 8167.
La qualité des recherches de l’UMR a par ailleurs valu plusieurs contrats ANR (DICHANSAL, dir. P. Buresi ; EAUMAGHREB, dir. F. Baratte ; SYRAB, dir. F. Briquel-Chatonnet ; MEDIAN, dir. E. Vallet ; Les premiers corans, dir. C. Robin ; JEAN VI , dir. O. Delouis) tandis que trois autres projets (BALNEORIENT, DATI, NOMISMA) se sont achevés en 2009 et 2010 et des contrats européens de Recheche. Ceci a contribué fortement à l’obtention du LabEx RESMED pour lequel l’UMR contribue dans 80% des forces.