Karthago

Revue d’archéologie méditerranéenne


Mise à jour 25 mars 2014



  • en préparation
    vol XXX



Revue fondée en 1950 par G. Ch. et C. Picard,
et préparée par
l’UMR 8167 "Orient et Méditerranée" /"Antiquité classique et tardive"
l’UMR 8546 Archéologie et philologie d’Orient et d’Occident
et l’École doctorale "Mondes anciens et médiévaux"/ Paris IV-Sorbonne

Publiée par Peeters, Leuven (Belgique)
ISSN 0453-3429

revue papier, 16x24

- Directrice - Michèle Coltelloni-Trannoy

- Comité éditorial
Michèle Coltelloni-Trannoy (directrice), Véronique Brouquier-Reddé (secrétaire scientifique), Marion Franchet-Lamalle (secrétaire de rédaction)

- Comité scientifique
Maria Giulia Amadasi-Guzzo, François Baratte, Azedine Beschaouch, Véronique Brouquier-Reddé, Michèle Coltelloni-Trannoy, François Déroche, Jehan Desanges, Catherine Dobias-Lalou, Vincent Michel, Jean-Yves Monchambert, Jean-Michel Mouton.

- Contacts
Michèle Coltelloni-Trannoy
trannoy.michele@wanadoo.fr

Véronique Brouquier-Reddé
veronique.redde@ens.fr

Marion Franchet-Lamalle
mfranchet@gmail.com

- Pour proposer une contribution
Les articles ou travaux devront être envoyés à Mme Coltelloni-Trannoy ou à Mme Brouquier-Reddé dans l’année précédant celle de la publication. Ils seront soumis à deux évaluateurs dont l’avis sera communiqué à l’auteur.


Karthago est une revue fondée en 1950 par Colette et Gilbert Charles-Picard qui l’ont dirigée pendant 30 ans et qui eurent pour successeur André Laronde, jusqu’à son décès en février 2011. Son objectif premier était d’assurer un support privilégié à la publication des fouilles de Carthage. Dès les premiers numéros cependant, Karthago accueillit aussi des travaux menés sur d’autres sites tunisiens (au premier chef Mactar et Utique), avant de publier des recherches intéressant le Maghreb antique (du Maroc à la Libye, de la protohistoire à l’Antiquité tardive) et ses relations avec les autres régions de la Méditerranée.
Le projet de relancer la parution régulière de Karthago est porté par des chercheurs, universitaires, membres du CNRS ou d’instituts étrangers, sous la direction de Michèle Coltelloni-Trannoy, professeur d’Histoire romaine à Paris-Sorbonne, membre de l’UMR 8167 (« Orient et Méditerranée », Centre « Antiquité classique et tardive ») et associée depuis de nombreuses années à l’unité AOROC de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm.
Ce projet doit aussi beaucoup à l’intérêt que lui portent plusieurs membres de l’Académie des inscriptions et belles lettres, qui font partie du comité scientifique. Enfin, il s’inscrit dans le cadre de relations anciennes d’amitié et de collaboration scientifique avec les chercheurs du Maghreb et son objectif est de contribuer à les développer plus encore.

La revue Karthago, éditée par Peeters, est appelée à paraître tous les deux ans. Elle publie des études d’histoire et d’archéologie portant sur le territoire et les populations de l’Afrique antique, de Cyrène à Tanger, depuis le Ier millénaire avant J. C. jusqu’au début du Moyen Âge islamique. Elle a aussi vocation à accueillir des journées d’études ou des actes de congrès. Les travaux seront publiés en français, italien, espagnol, anglais et allemand.