Membres associés   

Maxime DUROCHER

ATER
Sorbonne-Université - Lettres


contact : maxime.durocher@yahoo.fr

Thèmes de recherche

  • Archéologie et histoire du peuplement en Anatolie médiévale et du monde ottoman
  • Archéologie du bâti et histoire de l’architecture islamique
  • Histoire religieuse, sociale et matérielle du soufisme : vestiges, hagiographies, sources documentaires
  • Échanges artistiques et culturels en Anatolie et dans le Caucase

Parcours post-doctoral

  • 2019-2021 : A.T.E.R. Archéologie du monde islamique, Sorbonne Université
  • 2018-2019 : Postdoctorat Sorbonne-Université - Musée du Louvre, département des Arts de l’Islam
  • 2017-2018 : Postdoctoral Fellow, Alexander von Humboldt Kolleg for Islamicate Intellecual History, Rheinische Friedrich-Wilhelms-Universität Bonn

Formation

  • 2018 : Doctorat en archéologie islamique, Sorbonne Université / Labex RESMED / UMR 8167 Orient et Méditerranée, sous la direction de M. le Professeur Jean-Pierre Van Staëvel.
    Thèse : Zāwiya et soufis dans le Pont intérieur des Mongols aux Ottomans. Contribution à l’étude des processus d’islamisation en Anatolie médiévale (XIIIe-XVe siècles), soutenue le 22 septembre 2018.
  • 2012-2015 : Contrat doctoral du Labex Religions et Sociétés dans le monde Méditerranéen
  • 2009 : Master en histoire de l’art et archéologie, Université Paris-Sorbonne, sous la direction de M. Barrucand et J.-P. Van Staëvel (mention Très Bien)

Langues

  • Turc moderne et Ottoman : DPLCO, Inalco et İstanbul Üniversitesi (2007-2010)
  • Persan : CLCO, Inalco (2007-2009)
  • Arabe littéraire : enseignements dans le cadre des parcours de Turc et Persan à l’Inalco

Bourses et Prix

  • 2020 : 1er Prix de thèse du GIS Moyen-Orient et mondes musulmans
  • 2019 : Grant, Barakat Trust, Oxford
  • 2018 : Grabar Post-doctoral Fellowship, Historians of Islamic Art Association, New-York
  • 2017 : Brill Publishers Best Paper Prize in Architecture History (avec P. Ivanova, Harvard University), Symposia Iranica, Third Biennial Conference on Iranian Studies, 11-12 avril 2017, Pembroke College, University of Cambridge.
  • 2015 : Bourse de la fondation Max van Berchem pour le 15e Congrès International d’Art Turc, Naples.
  • 2013 et 2008 : Bourses pour un séjour de recherche de courte durée (BCD), Institut Français d’Études Anatoliennes (IFEA), Istanbul.

Expériences enseignement

  • 2019-2021 : A.T.E.R., Sorbonne Université, UFR Histoire de l’art et archéologie (192h ETD annuelles)
  • 2020 : flying professor, Sorbonne Université Abu Dhabi (30h)
  • 2018-2019 : charge de cours, Sorbonne Université, UFR Histoire de l’art et archéologie (50h ETD)
  • 2018-2019 : charge de cours, École du Louvre (36h ETD)
  • 2012-2015 : charge de cours dans le cadre d’un contrat doctoral, Université Paris-Sorbonne, UFR Histoire de l’art et archéologie (62h ETD / an)

Programmes collectifs de recherche et responsabilités scientifiques

  • 2020 - : Responsable de l’axe numérique et du pôle « Anatolie et Balkans » du programme Calligraphies en caractères arabes dans les zones frontières du monde islamique (UMR 8167– Sorbonne Université), dirigé par E. Brac de la Perrière
  • 2019 - : membre du comité scientifique du programme Mashreq-Maghreb Archives photographiques du monde islamique, (Cnrs -Sorbonne Université), dirigé par E. Brac de la Perrière et H. Renel.
  • 2018 - : membre du Projet des Archives du Patrimoine islamique Syrien et Irakien (PAPSI), dirigé par E. Blondeau (musée du Louvre)
  • 2015 - : Co- responsable de la thématique "Topographie du sacré : piété, lieux de dévotion, et transmission du savoir" avec J.P. Van Staëvel dans le cadre du programme Atlas du monde musulman médiéval (UMR 8167) , dirigé par S. Denoix et H. Renel.
  • 2015-2018 : Junior Project Member du programme Crossing Frontiers : Christians and Muslims and their art in Eastern Anatolia and the Caucasus, Getty Connecting Art Histories Project, dirigé par A. Eastmond (Courtauld Institute, Londres). Séminaires de recherche sur le terrain (Turquie, Arménie, Géorgie, Jérusalem) et un workshop à Londres.
  • 2012-2016 : membre du projet Patrimoine manuscrit et transmission iconographique : les manuscrits à peintures de Kalîla wa Dimna, Sorbonne Universié et BnF, dirigé par E. Brac de la Perrière A. Vernay-Nouri

Principales prospections et fouilles archéologiques

  • 2017 : Prospections archéologiques « Peuplement dans le Pont intérieur de Byzance aux Ottomans », avec Polina Ivanova (Harvard University)
  • 2013-2016 : Quatre séjours de prospections archéologiques (relevés planimétriques et photographiques, cartographie, étude des inscriptions) dans la vallée du Yeşilırmak, Turquie (Amasya, Tokat, Niksar et leur région), financées par Labex RESMED, ED 124 Sorbonne Université et IFEA
  • 2013 : Fouilles à Īgīlīz, Maroc, dirigé par J-P. Van Satëvel (Paris-Sorbonne), A. Ettahiri (INSAP, Rabat) and A. Fili (Université El-Jadida)

Organisation de manifestations scientifiques

  • 2021 : Co-organisation de quatre ateliers de recherche dans le cadre du projet Calligraphies en caractères arabes dans les zones frontières du monde islamique, avec E. Brac de la Perrière, Sorbonne Université (18 juin, 9 et 12 juillet et 7 septembre 2021).
  • 2019 : Organisation du colloque international « Le patrimoine islamique à travers les archives scientifiques : nouvelles perspectives pour l’archéologie et l’histoire de l’art des pays d’Islam », Musée du Louvre – Sorbonne Université (3 et 4 octobre 2019), programme.
  • 2019-2021 : Co-organisation des conférences « Actualités de la recherche en histoire de l’art et archéologie islamiques » à Sorbonne Université, avec E. Brac de la Perrière, S. Aube et T. Lorain

Autres expériences professionnelles

  • 2015-2016 : Bibliothécaire, catalogage des manuscrits ottomans, BULAC, Paris
  • 2010-2012 : Bibliothécaire adjoint spécialisé, BULAC, Paris

Publications
Ouvrages en préparation

  • Durocher Maxime, Archéologie du soufisme en Anatolie médiévale : zāwiyas et implantation des communautés soufies dans le Pont intérieur (XIIIe-XVe siècles), projet de monographie en cours d’évaluation par Brill, Studies on Sufism Series, dépôt du manuscrit prévu en novembre 2021.
  • Blondeau E., Durocher M., Piram S., Islamic Heritage through the Lens of Scholarly Archives, actes du colloque organisé au Louvre et à Sorbonne Université 3-4 octobre 2019, en préparation pour 2022.

Articles et chapitres d’ouvrages

  • Durocher Maxime et Van Staëvel J.-P., « Topographies du sacré : piété, lieux de dévotion et transmission du savoir », in S. Denoix, H. Renel (dir.), Atlas historiques du monde musulman médiéval, CNRS Editions, [à paraître en 2021]
  • Durocher Maxime, « Stucco Decoration in Dervish Lodges from the Inner Pontos : Between Local Tradition and Regional Exchanges », Türk Arkeoloji ve Kültürel Miras Enstitüsü Dergisi / Journal of the Turkish Institute of Archaeology and Cultural Heritage, [article à paraître en 2021]
  • Durocher Maxime, « Figures ailées et aigles bicéphales, le décor figuré d’époque seldjoukide et l’iconographie du pouvoir à Konya au prisme des échanges avec Byzance », in E. Yota (éd.), Byzance et ses voisins, XIIIe-XVe siècle : art, identité, pouvoir, Berne, Peter Lang, 2021, p. 257-275.
  • Durocher Maxime, “Akhi lodge, Akhi architecture, or Akhi patronage ? Architecture of Fotovvat-Based Associations in Medieval Anatolia”, in L. Ridgeon (éd.), Javanmardi : The Ethics and Practice of Persianate Perfection, Londres, Gingko, 2018, p. 98-132.
  • Durocher Maxime, « Ṭāzya : a Fourteenth Century Complex and its Chronology », in 15th International Congress of Turkish Art, Università di Napoli L’Orientale, Naples, 16-18 September 2015, Ankara, 2018, p. 263-277.
  • Durocher Maxime, “Entre architecture ‘Turco-islamique’ et ‘Derviches colonisateurs’ : revisiter les zaviye-s en Anatolie médiévale”, in P. Blessing (ed.), Architectural Models, Mobility, and Building Techniques Modes of Transfer in Medieval Anatolia, Byzantium, and the Caucasus, Special issue of Funūn/ kunsttexte.de, septembre 2014.

Comptes-rendus et évaluations d’articles et d’ouvrages

  • R. McClary, Rum Seljuq Architecture 1170-1220 : the Patronage of Sultans, in Cahiers de civilisation médiévale, Université de Poitiers, 240 bis, 2019, p. 503-506
  • D. Beyazit, Le décor architectural artuqide en pierre de Mardin placé dans son contexte régional. Contribution à l’histoire du décor géométrique et végétal du Proche-Orient des XIIe-XVe siècles (Archaeopress : 2016), in Bulletin Critique des Annales Islamologiques, 32, 2018.
  • F. Georgeon, N. Vatin, G. Veinstein, Dictionnaire de l’Empire Ottoman (Fayard : 2015), in Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, 143, 2018.
  • Z. Yürekli, Architecture and Hagiography in the Ottoman Empire : the Politics of Bektashi Shrines in the Classical Age (Ashgate : 2012), CAA Reviews (http://www.caareviews.org), avril 2017.
  • Ascerić-Todd, Dervishes and Islam in Bosnia : Sufi dimensions to the Formation of Bosnian Muslim Society (Brill : 2015), in Bulletin Critique des Annales Islamologiques, 31, 2017.
  • Eastmond (ed.), Viewing Inscriptions in the Late Antique and Medieval World (Cambridge University Press : 2015), in Bulletin Critique des Annales Islamologiques, 31, 2017.
  • P. Blessing, Rebuilding Anatolia after the Mongol Conquest. Islamic Architecture in the Lands of Rūm 1240-1330 (Ashgate : 2014), in Bulletin Critique des Annales Islamologiques, 30, 2016.
  • K. Rizvi, The Safavid Dynastic Shrine : Architecture, Religion and Power in Early Modern Iran (I.B. Tauris : 2011), in Abstracta Iranica, 34-35-36, 2016.

Autres publications

  • Geghard Monastery (Geghard Crossing Frontiers), Gök Medrese, Çifte Minare Medrese, Buruciye Medrese at Sivas (Sivas Crossing Frontiers), Crossing Frontiers : Christians and Muslims and their Art in Eastern Anatolia and the Caucasus Websit, 2016.
  • Notices de céramiques ottomanes in S. Aube et M. Durant, Catalogue en ligne des collections du Musée des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon, 2015.