Membres associés   

François CHEVROLLIER

Conservateur du patrimoine

Conservateur du patrimoine en archéologie

Courriel

Expériences professionnelles

Institut national du patrimoine, Paris (janvier 2020-juin 2021), formation d’application des conservateurs du patrimoine
Lauréat du concours interne, session 2019, spécialité archéologie, option Archéologie et histoire de l’art et des civilisations du Proche-Orient antique

Musée du Louvre, Paris (janvier 2016-décembre 2019), chef du service du pilotage administratif et financier du Département des Antiquités orientales

Université de Lille, Lille (octobre 2012-décembre 2015), chargé de ressources humaines

Department of Canadian Heritage/Ministère canadien du patrimoine, Toronto (août 2009-décembre 2011), chargé de mission francophonie

Consulat général de France à Toronto, Toronto (septembre 2006-septembre 2008), chargé de mission culturelle et de coopération universitaire

Formation

2017 : Doctorat en Histoire et civilisations de l’Antiquité, Université Paris-Sorbonne Sujet de thèse : La province romaine de Crète-Cyrénaïque, de Pompée à Dioclétien. Histoire, administration, société. Directeur : François Lefèvre. Obtenu avec la mention très honorable et les félicitations du jury.

2005 : DEA en Histoire ancienne, Université Paris IV-Sorbonne
Sujet du mémoire : Les magistratures de cités de Cyrénaïque (époque archaïque – époque impériale). Directeur : André Laronde.

2004 : Diplôme de muséologie, École du Louvre
Sujet du mémoire : La mission archéologique française à Apollonia de Cyrénaïque. Trente ans de recherches sur la Libye antique. Directeur : Jean-Luc Martinez.

Domaines de recherche

Histoire, archéologie, épigraphie et numismatique de la Cyrénaïque antique, de l’époque archaïque à l’Antiquité tardive
Histoire, archéologie, épigraphie et numismatique de la Crète hellénistique et impériale romaine
L’Orient méditerranéen sous l’Empire romain ; le site de Byblos et le Levant antique
Archéologie et civilisation de la Gaule au Second âge du Fer et à l’époque romaine
Humanités numériques : publication en ligne de corpus épigraphiques et de prosopographies

Publications

- Articles dans des revues scientifiques à comité de lecture :
« Recherches sur les magistratures des cités de Cyrénaïque : l’exemple des éphores », Mare Internum 2 (2010), p. 129-144.
« Les ἉΓΕΜΑΧΗΤΑΙ de la Lettre 148 de Synésios de Cyrène. Monde pastoral et associations d’artistes dans les campagnes de la Pentapole libyenne durant l’Antiquité tardive », avec une note de C. Dobias-Lalou, REG 127/2 (2014), p. 295-329.
« Pallas chez Apollon : figures et cultes d’Athéna en Cyrénaïque, de l’époque archaïque à la fin du Haut-Empire », Karthago 31 (2018-2019), p. 65-95.

- Contributions à des ouvrages collectifs :
« From Cyrene to Gortyn. Notes on the relationship between Crete and Cyrenaica under Roman domination (1st c. BC – 4th c. AD) », dans J. Francis, A. Kouremenos (dir.), Roman Crete : New Perspectives, Oxford, 2016, p. 11-26.
« Conscience gentilice et processus d’aristocratisation chez les notables de Cyrénaïque à l’époque impériale », dans V. Michel (éd.), De Leptis Magna à Derna, de la Tripolitaine à la Cyrénaïque. Travaux récents sur la Libye antique, Études Libyennes 3, Paris, 2016, p. 39-66.
« Pour une archéologie de la rébellion. Bilan matériel et bilan humain de la révolte juive de Cyrène à la fin du règne de Trajan », dans E. Nantet (éd.), Les Juifs et le pouvoir politique dans l’Antiquité gréco-romaine. Histoire et archéologie, Série Histoire, Rennes, 2019, p. 189-207.
« Libya with Cyrenaica » dans Inventory of Ancient Associations, publication électronique de l’Université de Copenhague-Fondation Carlsberg, 2019 (https://ancientassociations.ku.dk/CAPI/index.php) : rédaction de 6 fiches sur les associations privées gréco-romaines de Cyrénaïque.

- Articles issus de communications à des rencontres scientifiques :
« Épigraphie et identité. Autour de quelques lieux de mémoire dans la Crète d’époque romaine », dans P. Louvier, P. Monbrun, A. Pierrot (éd.), Afti inè i Kriti ! Identités, altérités et figures crétoises. Actes du colloque de Montpellier 16-18 octobre 2013, Scripta Receptoria 4, Bordeaux, 2015, p. 219-230.
« Essai de définition des frontières chronologique et géographique de la province de Crète-Cyrénaïque au Ier siècle av. J.-C. : l’apport des sources textuelles et numismatiques », avec C. Carrier, dans H. Berthelot et al. (éd.), Vivre et penser les frontières dans le monde méditerranéen antique. Actes du colloque tenu à l’Université Paris-Sorbonne les 29 et 30 juin 2013, Scripta Antiqua 89, Bordeaux, 2016, p. 67-80.
« Les monnayages communs à la Crète et à la Cyrénaïque au Ier s. av. J.-C. et la formation de la province romaine. Vers une histoire partagée ? », dans M. Asolati (éd.), Le monete di Cirene e della Cirenaica nel Mediterraneo. Problemi e prospettive. Atti del V congresso di numismatica e di storia monetaria, Padova, 17-19 marzo 2015, Numismatica Patavina 13, Padoue, 2016, p. 245-257.

- Compte-rendu d’ouvrages
Compte-rendu de F. Guizzi, Gortina (100-450 A.C). Una città cretese e il suo codice, Fondamenti del diritto antico 3, Naples, 2018, REG 132/1 (2019), p. 288-292.
Compte-rendu d’A. Chaniotis, Age of Conquests. The Greek World from Alexander to Hadrian, Harvard University Press, 2018, REG 133/1 (2020), p. 273-276.

- A paraître :
Compte-rendu de S. Marini, Grecs et Libyens en Cyrénaïque dans l’Antiquité. Aspects et vicissitudes d’un rapport millénaire, Études Libyennes 4, Paris, 2018, à paraître dans Karthago 32.
« Trois projets pour InsLib et quelques questions méthodologiques », avec C. Dobias-Lalou et A. Bencivenni, dans I. Cogitore, E. Pierazzo (éd.), Actes du colloque Humanités numériques : l’exemple de l’Antiquité. 2-4 septembre 2015, Grenoble, à paraître 2020.
« Le rôle de l’État dans l’économie des cité crétoises à l’époque hellénistique d’après les sources épigraphiques », dans F. Carbone (éd.), Monetary and Social Aspects of Hellenistic Crete, International Conference, SAIA, 13-14 June 2018, à paraître en 2020 dans les Supplementi dell’Annuario della Scuola italiana di archeologia di Atene.

Archéologie de terrain

Membre scientifique de la mission archéologique française en Libye et du Centre de Recherches sur la Libye Antique (CERLA), depuis 2003. Fouilles, restauration et valorisation du patrimoine des cités antiques d’Apollonia de Cyrénaïque (époque classique à protobyzantine) et d’Erythron (complexe religieux et thermal paléochrétien). Activité de terrain actuellement interrompue.

Membre scientifique de la mission archéologique du Musée du Louvre à Byblos (Liban), depuis 2019.

- Autres participations à des chantiers archéologiques (sans vocation à développer des projets de recherche) :
Forum Sempronii-Fossombrone (Italie ; été 2002 ; époque romaine impériale ; Université d’Urbino)
Mont-Beuvray-Bibracte (France ; été 2004 ; Age du Fer ; centre archéologique européen de Bibracte)
Kerkouane (Tunisie ; été 2005 ; période punique ; Institut national du patrimoine de Tunisie)
Halaesa (Sicile ; juillet 2019 ; participation à la fouille du secteur du théâtre ; Université de Picardie Jules Verne-INRAP).

Télécharger un CV complet