Doctorants   

Amel BETOUCHE

Doctorante, Le paysage religieux en Numidie et en Maurétanie à l’époque pré-romaine.

Directeur de thèse : Jean-Yves MONCHAMBERT
Courriel

Thèmes de recherche

Religions de l’Afrique pré-romaine, lieux de culte pré-romains, sanctuaires puniques.

Cursus universitaire

Depuis 2017 : Doctorat en Archéologie du Proche-Orient ancien et du monde phénico-punique. Université Paris-Sorbonne.
Sujet de recherche : Le paysage religieux en Numidie et en Maurétanie à l’époque préromaine.
Sous la direction de J.-Y. Monchambert (UMR 8167 – Orient et Méditerranée).
2015-2017 : Master recherche Archéologie du Proche-Orient ancien et du monde phénico-punique. Université Paris-Sorbonne.
Sujet du mémoire : Le culte de la déesse Tanit en Algérie à l’époque préromaine.
Sous la direction de J.-Y. Monchambert et de A.-S. Dalix.
2011-2013 : Master Archéologie préventive. Université d’Alger.
2008-2011 : Licence d’Archéologie préventive. Université d’Alger.

Fouilles archéologiques

2012-2012 : Fouille archéologique programmée sur le site protohistorique de Llo-Lladre (Pyrénées orientales) sous la direction de P. Campmajo.
2009-2012 : Fouille archéologique programmée sur le site de Taza Bordj El Emir Abdelkader (Algérie) sous la direction de A. Bouyahiaoui.

Evénement scientifique

2017 : Co-modératrice d’une séance du séminaire « Archéologie de l’Antiquité tardive et du haut Moyen-Âge : Les villes et leurs Monuments » organisé par C. Michel D’Annoville. Université Paris-Sorbonne.

Parcours professionnel

2013-2015 : Archéologue au sein du bureau d’étude archéologique 7 MED (Alger) dirigé par M. Ferroukhi.
Projets réalisés :
2015 : Elaboration d’un plan de protection et de mise en valeur du site archéologique de Portus Magnus (Bethioua, Algérie).
2014 : Etude d’impact archéologique, site antique de Portus Magnus (Bethioua, Algérie).
2014 : Etude préliminaire de la mise à niveau de quatre musées d’Alger (musée National du Bardo, musée National des Arts et Traditions Populaires, musée National des Antiquités et des Arts Islamiques, musée National des Beaux-arts d’Alger).
2013 : Restauration et consolidation de plusieurs objets en bois exposés au musée National des Arts et Traditions Populaire d’Alger.